Randy de Puniet

pilote de moto français

Randy de Puniet
Image illustrative de l’article Randy de Puniet
Randy De Puniet au Bol d'Or 2016.
Biographie
Date de naissance (39 ans)
Lieu de naissance Maisons-Laffitte
Nationalité Drapeau de la France Français
Statistiques
Course Pole Vic. Pod.
Superbike 23 0 0 0
MotoGP 140 0 0 2
250 cm3 80 9 5 22
125 cm3 33 0 0 0
Palmarès
1er 2e 3e
250 cm3 - - 1

Randy de Puniet, né le à Andrésy (Yvelines)[1], est un pilote de vitesse moto français.

Randy de Puniet au Grand Prix d'Aragon 2010

BiographieModifier

Prénommé Randy en référence à l'idole de son père Randy Mamola, l'ancien pilote spectaculaire de grand prix. Il commence par des courses sur PW50 dans un club en Essonne, il participe entre autres au Super moutard à Monthlery, au Supercross de Charlety ainsi qu'au Bol de Grenadine qu'il remporte avec deux coéquipiers. En 1994, il remporte la Coupe Typhoon en scooter 50 cm³. Il continue ensuite par le motocross dans le championnat de France mini-vert en 80 cm3. Il passe rapidement à la piste, devenant champion de France 125 cm3 en 1997 et 1998 sur Honda.

125 - 250 cm3Modifier

Il participe pendant deux saisons au championnat du monde 125 cm3 sur l'Aprilia du Team français Scrab avant d'accéder à la catégorie supérieure.

En 2001 il débute en 250 cm3 toujours dans la même équipe qu'en 125 cm3. En 2002, il réalise ses premiers podiums. Il remporte ses premiers grands prix lors de la saison 2003, à Barcelone et à Valence. Il achève la saison à la 4e place.

La saison suivante il figure parmi les favoris, il ne remporte qu'un seul grand prix à Barcelone et termine 3e du championnat.

Après avoir essayé de passer en MotoGP, il doit effectuer une nouvelle saison en 250 cm3 et il rejoint le Team Aspar. L'aventure tourne mal et Randy ne se classe que 8e au championnat du monde.

MotoGPModifier

En 2006, il effectue sa première saison en MotoGP dans l'équipe Kawasaki au côté de Shinya Nakano.

En 2007, Randy monte sur son premier podium dans la catégorie reine en terminant deuxième derrière Loris Capirossi lors du GP de Motegi. Il termine 11e de la saison avec 108 points.

Après un différend avec son équipe, Randy quitte Kawasaki et signe avec le team Honda LCR pour la saison 2008 avec un objectif pour sa troisième saison dans la catégorie reine : figurer dans le top 10. Malgré des essais hivernaux encourageants, il commence la saison 2008 avec des résultats très médiocres où il accumule les chutes (4 abandons en 9 courses) et les contre-performances loin de ses objectifs de début de saison. Il ne figure qu'à la 15e position du classement avec 61 points soit 6 points de moins que son compatriote et désormais adversaire Sylvain Guintoli. Au GP de Laguna Seca, il réalise son meilleur résultat en terminant à la 6e place.

Pour la saison 2009, Randy est coaché par le multiple champion du monde de motocross Yves Demaria. Randy signe de bons résultats lors des premières courses de la saison, en décrochant notamment la quatrième place à Jerez et la troisième place au GP de Donington. Il pointe à la 11e place du Championnat MotoGP.

Il poursuit sur sa lancée en 2010, enchaînant cinq arrivées dans le top 6 sur les sept premiers Grands Prix de la saison. Sa série est interrompue lorsqu'il heurte un pilote au sol lors du Grand Prix du Sachsenring, se fracturant le tibia et le péroné[2]. Il ne manque qu'une course et fait un retour prématuré qui laissera des traces. Il parviendra à retrouver le top 6 lors de l'avant-dernier Grand Prix de la saison, à Estoril, et finit la saison à la neuvième position.

En 2011 il rejoint le team Pramac Racing, où il pilote une Ducati avec comme coéquipier le vétéran italien Loris Capirossi. Les essais d'intersaison ne se passent pas comme prévu pour Randy qui n'arrive pas à trouver de bonnes sensations avec sa Desmocedici, qui pose un problème à la plupart des pilotes Ducati. La saison 2011 ne commence pas comme il le voudrait avec une chute dès le deuxième virage et qui entrainera celle de son coéquipier. Il chute une nouvelle fois lors du deuxième GP de la saison à Jerez, dans des conditions climatiques difficiles. Il marque ses premiers points à Estoril, où il se positionne à la dixième place. Sa saison se poursuit sur ce rythme, entre chutes et maigres récoltes de points. Avant-dernier pilote titulaire classé devant son coéquipier, il est 16e du championnat avec 49 points.

La saison finie, Randy de Puniet n'a pas de contrat pour 2012. Il réalise une demi-journée d'essais pour le team Rizla Suzuki, avec la GSV-R 800 cm3 alors que le reste du peloton entame le développement des 1 000 cm3 destinées à la saison 2012. Il réalise pour ses premiers tour de roue un temps très proche (101 millièmes) de celui réalisé par Alvaro Bautista (titulaire Suzuki en 2011) lors de la qualification du grand prix qui a eu lieu quelques jours plus tôt sur le même circuit[3]. Très enthousiaste[4], Randy de Puniet déchante lorsque Suzuki annonce son retrait de la compétition pour deux saisons au moins[5]. Randy de Puniet teste alors une Aprilia dérivée de la série qui pourrait prendre part au championnat MotoGP 2012, en catégorie CRT (Claiming Rule Team), nouvelle formule autorisant les moteurs dérivés de série sur des châssis prototype de 800 cm3 à 1 000 cm3.

Il signe finalement avec l'équipe Aspar, dirigée par l'ancien champion du monde Jorge « Aspar » Martinez. Il réalise deux saisons au guidon de la CRT ART-Aprilia puis fin 2013 il s'engage avec Suzuki pour développer la Suzuki GSX-RR qui rejoindra le plateau en 2015.

À partir de 2019, il devient consultant pour Canal+, nouveau diffuseur des grands prix de MotoGP, Moto2 et Moto3. Il commente les grands prix de MotoGP avec David Dumain[6].

En 2019 il participe au championnat moto électrique MotoE[7].

StatistiquesModifier

Par annéeModifier

Année Catégorie Équipe Moto Courses Victoires Podiums Poles M.tour¹ Pts Classement
1998 125 cm³ Honda 1 - - - - 0 NC
1999 125 cm³   Team Scrab Aprilia 16 - - - - 26 18e
2000 125 cm³   Team Scrab Aprilia 16 - - - - 50 17e
2001 250 cm³   Team Scrab - GP de France Aprilia 16 - - - - 50 13e
2002 250 cm³   Team Campetella Racing Aprilia 16 - 2 2 - 119 9e
2003 250 cm³   Team LCR Aprilia 16 3 9 5 2 208 4e
2004 250 cm³   Team LCR Aprilia 16 1 8 2 0 214 3e
2005 250 cm³   Team Repsol Aspar Aprilia 16 1 3 1 2 138 8e
2006 Moto GP   Kawasaki Racing Team Kawasaki ZX-RR 17 - - - - 37 16e
2007 Moto GP   Kawasaki Racing Team Kawasaki ZX-RR 18 - 1 - - 108 11e
2008 Moto GP   Team LCR Honda RC212V 18 - - - - 61 15e
2009 Moto GP   Team LCR Honda RC212V 17 - 1 - - 106 11e
2010 Moto GP   Team LCR Honda RC212V 17 - - - - 116 9e
2011 Moto GP   Pramac Racing Ducati Desmosedici 17 - - - - 49 16e
2012 Moto GP   Power Electronics Aspar ART-Aprilia TBA 13 - - - - 62 13e
2013 Moto GP   Power Electronics Aspar ART-Aprilia TBA 12 - - - - 36 15e
  • ¹Meilleur tour en course

Par catégorieModifier

Cat. Année 1er G.P. 1er Podium 1re Victoire Courses Victoires Podiums Poles M.tours¹ Points Titres
125 cm³ 1998-2000   FRA 1998 - - 33 0 0 0 0 76 0
250 cm³ 2001-2005   JAP 2001   JAP 2002   CAT 2003 80 5 22 9 4 729 0
MotoGP Depuis 2006   ESP 2006   JAP 2007 - 129 0 2 0 0 575 0

¹ Meilleurs tours en course

Courses par annéeModifier

Les courses en gras indiquent les poles positions, les courses en italique indique le meilleur tour en course

Saison Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Pos Pts
1998 125 cm3 Honda JPN MAL SPA ITA FRA
17
MAD NED GBR GER CZE IMO CAT AUS ARG NC 0
1999 125 cm3 Aprilia MAL
20
JPN
15
SPA
Ab.
FRA
11
ITA
19
CAT
9
NED
Ab.
GBR
Ab.
GER
15
CZE
Ab.
IMO
Ab.
VAL
10
AUS
21
RSA
Ab.
RIO
18
ARG
10
18e 26
2000 125 cm3 Aprilia RSA
14
MAL
Ab.
JPN
10
SPA
13
FRA
12
ITA
9
CAT
13
NED
Ab.
GBR
10
GER
Ab.
CZE
Ab.
POR
7
VAL
18
RIO
9
PAC
Ab.
AUS
13
17e 50
2001 250 cm3 Aprilia JPN
Ab.
RSA
Ab.
SPA
18
FRA
Ab.
ITA
Ab.
CAT
8
NED
13
GBR
Ab.
GER
5
CZE
6
POR
17
VAL
10
PAC
11
AUS
Ab.
MAL
12
RIO
13
13e 50
2002 250 cm3 Aprilia JPN
3
RSA
6
SPA
Ab.
FRA
3
ITA
5
CAT
4
NED
Ab.
GBR
6
GER
Ab.
CZE
6
POR
Ab.
RIO
Ab.
PAC
Ab.
MAL
6
AUS
6
VAL
4
9e 119
2003 250 cm3 Aprilia JPN
Ab.
RSA
2
SPA
3
FRA
2
ITA
Ab.
CAT
1
NED
Ab.
GBR
8
GER
3
CZE
1
POR
3
RIO
3
PAC
6
MAL
5
AUS
Ab.
VAL
1
4e 208
2004 250 cm3 Aprilia RSA
2
SPA
2
FRA
2
ITA
4
CAT
1
NED
4
RIO
8
GER
5
GBR
3
CZE
2
POR
3
JPN
11
QAT
Ab.
MAL
5
AUS
Ab.
VAL
3
3e 214
2005 250 cm3 Aprilia SPA
Ab.
POR
3
CHN
8
FRA
2
ITA
Ab.
CAT
6
NED
8
GBR
1
GER
6
CZE
8
JPN
5
MAL
4
QAT
Ab.
AUS
7
TUR
Ab.
VAL
8
8e 138
2006 MotoGP Kawasaki SPA
Ab.
QAT
Ab.
TUR
12
CHN
12
FRA
Ab.
ITA
13
CAT
Ab.
NED
14
GBR
12
GER
Ab.
USA
12
CZE
14
MAL
13
AUS
11
JPN
Ab.
POR
10
VAL
Ab.
16e 37
2007 MotoGP Kawasaki QAT
Ab.
SPA
13
CHN
8
TUR
8
FRA
Ab.
ITA
Ab.
CAT
5
GBR
6
NED
Ab.
GER
Ab.
USA
6
CZE
8
RSM
Ab.
POR
Ab.
JPN
2
AUS
6
MAL
4
VAL
9
11e 108
2008 MotoGP Honda QAT
9
SPA
Ab.
POR
15
CHN
13
FRA
9
ITA
Ab.
CAT
Ab.
GBR
12
NED
Ab.
GER
8
USA
6
CZE
16
RSM
Ab.
IND
13
JPN
12
AUS
9
MAL
10
VAL
15
15e 61
2009 MotoGP Honda QAT
10
JPN
11
SPA
4
FRA
14
ITA
8
CAT
8
NED
7
USA
9
GER
Ab.
GBR
3
CZE
10
IND
12
RSM
12
POR
11
AUS
8
MAL
Ab.
VAL
11
11e 106
2010 MotoGP Honda QAT
6
SPA
9
FRA
7
ITA
6
GBR
6
NED
6
CAT
4
GER
Ab.
USA CZE
10
IND
13
RSM
13
ARA
Ab.
JPN
9
MAL
10
AUS
10
POR
6
VAL
10
9e 116
2011 MotoGP Ducati QAT
Ab.
SPA
Ab.
POR
10
FRA
Ab.
CAT
Ab.
GBR
12
NED
Ab.
ITA
14
GER
13
USA
DNS
CZE
12
IND
8
RSM
14
ARA
12
JPN
10
AUS
6
MAL
C
VAL
Ab.
16e 49
2012 MotoGP ART-Aprilia QAT
13
SPA
Ab.
POR
13
FRA
Ab.
CAT
15
GBR
12
NED
8
GER
11
ITA
12
USA
11
IND
Ab.
CZE
8
RSM
9
ARA
11
JPN
Ab.
MAL
Ab.
AUS
11
VAL
12
13e 62
2013 MotoGP ART-Aprilia QAT
12
AME
14
ESP
Ab.
FRA
Ab.
ITA
11
CAT
Ab.
NED
12
GER
12
IND
Ab.
CZE
15
GBR
16
RSM
17
ARA
13
MAL
12
AUS
10
JPN
13
VAL
Ab.
15e 36
Système d’attribution des points
Position  1er   2e   3e   4e   5e   6e   7e   8e   9e   10e   11e   12e   13e   14e   15e 
Points 25 20 16 13 11 10 9 8 7 6 5 4 3 2 1
Couleur Résultat
Or Vainqueur
Argent 2e place
Bronze 3e place
Vert Terminé, dans les points
Bleu Terminé, pas dans les points
Violet Abandon (Ab.)
Non classé (NC)
Rouge Pas qualifié (DNQ)
Noir Disqualifié (DSQ)
Blanc Pas au départ (DNS)
Blanc N'a pas participé
Blessé (INJ)
Exclu (EX)
Course annulée (C)

EngagementsModifier

Randy est membre du club des Champions de la Paix, un collectif d'athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport[8] qui s'engagent personnellement en faveur du mouvement de la paix par le sport.

Notes et référencesModifier

  1. « La fiche de RANDY DE PUNIET. MOTO - L'Equipe.fr », sur www.lequipe.fr (consulté le 28 janvier 2017)
  2. Double fracture de la jambe pour De Puniet, sur automoto365.com, mis en ligne le 18 juillet 2010
  3. (en) « De Puniet impresses at Valencia test », sur motogp.com, MotoGP™, (consulté le 3 octobre 2020).
  4. Randy de Puniet dithyrambique après ses essais avec Suzuki !, sur automoto365.com, mis en ligne le 8 novembre 2011
  5. Officiel : Suzuki “suspend” ses activités MotoGP, sur automoto365.com, mis en ligne le 18 novembre 2011
  6. « Le dispositif moto de Canal+ dévoilé », sur www.lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le 16 février 2019).
  7. « MotoE : Randy de Puniet promet une bataille électrique - Paddock GP », sur Paddock GP, (consulté le 26 juin 2020).
  8. « Nos champions de la paix - », sur Sport.org (consulté le 26 juin 2020).

Lien externeModifier