Ramy Ashour

joueur de squash égyptien

Ramy Ashour
Image illustrative de l’article Ramy Ashour
Ramy Ashour vainqueur de l'Australian Open en 2011

Carrière professionnelle
2004 – 2018

Pays Drapeau de l'Égypte Égypte
Naissance (33 ans)
Le Caire, Égypte
Surnom The Artist
Taille / poids 180 cm / 80 kg
Prise de raquette Droitier
Palmarès
Individuel
Titres 40
Finales perdues 19
Meilleur classement 1er (janvier 2010)
Championnat national V(2)
Meilleurs résultats
World Open British Open Hong Kong Qatar Classic US Open
Individuel V(3)
F(2)
V(1)
F(2)
V(3)
F(1)
V(1)
-
V(1)
F(1)
Dernière mise à jour : mars 2018

Ramy Mohamed Ashour, né le au Caire, est un joueur professionnel de squash représentant l'Égypte. En , à 21 ans, Ramy Ashour remporte pour la première fois le championnat du monde senior. Il est le deuxième joueur de l'histoire à avoir obtenu les titres junior et senior. Il devient no 1 mondial en janvier 2010 après avoir battu Nick Matthew en finale du Saudi International Squash Tournament en 2009.

Ramy Ashour en 2012

BiographieModifier

Né dans une famille aisée du Caire, il pratique assez tôt le squash, sport qu'il a découvert à l'âge de six ans[1]. Dans un pays où le squash est un sport à part entière, il remporte rapidement ses premiers titres, dont le British Open d'abord en moins de 13 ans, puis en moins de 15 ans et moins de 19 ans.

En 2004, à seize ans, il devient le plus jeune champion du monde junior, titre qu'il remporte une deuxième fois en , ce qu'aucun joueur n'avait réalisé avant lui. Au titre individuel, il ajoute le titre par équipe, titre que l'Égypte n'avait pas encore remporté. Cette même année le voit progresser de façon spectaculaire, passant du Top 50 mondial à une place dans les dix meilleurs à la fin de l'année. Le début de la saison 2007 confirme sa progression, avec quatre victoires ce qui le propulse à une deuxième place mondiale, dont l'Open du Koweït, tournoi le plus richement doté du PSA Tour, face à son compatriote Amr Shabana, alors premier au classement mondial PSA.

Malheureusement, il subit ses premières blessures et doit ainsi déclarer forfait pour les championnats du monde. Revenu au début de 2008, il remporte deux nouveaux tournois du PSA Tour, puis il se blesse de nouveau.

Lors du mondial de Manchester de cette même année, il prive Shabana de la possibilité de remporter son quatrième titre mondial lors d'une demi-finale considérée par de nombreux spécialistes comme l'une des plus belles rencontres de l'histoire. Cette victoire, remportée grâce à un 11 à 7 lors du cinquième jeu, donne à Ashour l'occasion de remporter son premier titre senior. Opposé à un autre compatriote, Karim Darwish, en finale, il gagne sur le score 3 jeux à 1. Il devient également le deuxième joueur de l'histoire, après le Pakistanais Jansher Khan à remporter le titre senior après avoir été champion du monde chez les juniors.

En , il est classé 21e mondial, reculant pour la première fois depuis 2006 hors du TOP 20 mondial[2]. En avril 2019, il annonce sa retraite sportive[3],[4], son dernier titre étant en le Grasshopper Cup face au no 1 mondial Mohamed El Shorbagy sans perdre un jeu du tournoi et son dernier match en au British Open où blessé, il s'incline au premier tour face au futur vainqueur Miguel Ángel Rodríguez.

PalmarèsModifier

Titres sur le PSA Tour (40)Modifier

Tous les résultats de Ramy Ashour sur le circuit PSA.

Légende
PSA Platinum Series /
PSA Series Final /
PSA World Open (10)
PSA Gold Series (0)
PSA Silver Series (5)
PSA Star Series (4)
PSA Super Satellite (0)
PSA Satellite (1)
Titres majeurs
World Open (2)
British Open (1)
Hong Kong Open (3)
Qatar Classic (1)
Kuwait Open (2)
No. Date Tournoi Finaliste Score Durée du match
1. Athens Open   Andy Whipp 13–11, 12–10, 7–11, 7–11, 11–9 1 h 15 min
2. Canadian Classic 2007   David Palmer 11–7, 11–3, 11–4 32 min
3. Open de Dayton   John White 8–11, 7–11, 11–16, 12–10, 11–2 1 h 12 min
4. Sheikha Al Saad Kuwait Open   Amr Shabana 11–5, 11–3, 12–10 34 min
5. Qatar Classic Open   David Palmer 8–11, 11–9, 11–9, 11–6 1 h 9 min
6. Super Series Finals   Grégory Gaultier 12–10, 11–8, 4–11, 11–4 1 h 2 min
7. Tournament of Champions   James Willstrop 11–7, 13–11, 11–9 40 min
8. Canadian Classic 2008   Amr Shabana 11–2, 11–9, 8–11, 11–8 38 min
9. Hurghada International Open   Amr Shabana 12–10, 9–11, 11–7, 9–11, 12–10 47 min
10. World Open   Karim Darwish 5–11, 11–8, 11–4, 11–5 1 h
11. North American Open   Nick Matthew 11–8, 13–11, 10–12, 5–11, 11–8 1 h 31 min
12. Hurghada International Open   Grégory Gaultier 7-11, 11-5, 11-3, 11-8 47 min
13. PSA Masters   Nick Matthew 11–6, 9–11, 11–9, 11–9 1 h 19 min
14. 18 2009 Saudi International   Nick Matthew 11–7, 7–11, 11–9, 9–11, 11–8 1 h 50 min
15. Open de Kuala Lumpur   Karim Darwish 11-8, 11-8, 11-9 51 min
16. Cathay Pacific Hong Kong Open   Grégory Gaultier 10-12, 11-9, 11-9, 9-11, 11-9 1 h 30 min
17. British Grand Prix   James Willstrop 11-7, 3-11, 11-3, 11-5 40 min
18. Kuwait Open   Amr Shabana 9-11, 11-4, 13-11, 11-1 45 min
19. Tournament of Champions   Nick Matthew 11–3, 7–11, 11–9, 11-7 52 min
20. Hurghada International Open   Karim Darwish 11-9, 9-11, 12-14, 11-9, 11-3 1 h 20 min
21. Australian Open   Nick Matthew 12-14, 11-6, 10-12, 11-8, 11-4 77 min
22. British Grand Prix   Nick Matthew 1-11, 11-3, 11-7, 11-4 1 h 6 min
23. El Gouna International   James Willstrop 12-10, 11-5, 5-2 (ret) 37 min
24. Australian Open   Omar Mosaad 11-9, 11-9, 11-6 53 min
25. US Open   Grégory Gaultier 11-4, 11-9, 11-9 43 min
26. Cathay Pacific Hong Kong Open   James Willstrop 11-8, 3-11, 11-7, 11-6 1 h 4 min
27. World Open   Mohamed El Shorbagy 2-11, 11-6, 11-5, 9-11, 11-8 1 h 30 min
28. Tournament of Champions   Grégory Gaultier 7-11, 6-11, 12-10, 11-3, 11-1 1 h 12 min
29. North American Open   Nick Matthew 11-7, 11-8, 5-11, 11-7 1 h 5 min
30. Kuwait PSA Cup   James Willstrop 6-11, 11-8, 11-3, 11-3 58 min
31. British Open   Grégory Gaultier 7-11, 11-4, 11-7, 11-8 1 h 4 min
32. Netsuite Open   Grégory Gaultier 11-4, 7-11, 7-11, 11-3, 11-2 1 h 8 min
33 World Series Final   Mohamed El Shorbagy 15-17, 11-7, 11-4, 11-5 1 h 3 min[5]
34 El Gouna International   Mohamed El Shorbagy 11-7, 12-10, 8-11, 11-8 1 h 11 min[6]
35 World Open   Mohamed El Shorbagy 13-11, 7-11, 5-11, 11-5, 14-12 1 h 30 min[7]
36 El Gouna International   Mohamed El Shorbagy 11-9, 11-6, 4-11, 10-12, 12-10 1 h 34 min[8]
37 Netsuite Open   Nick Matthew 11-7, 9-11, 11-5, 11-4 59 min[9]
38. Cathay Pacific Hong Kong Open   Karim Abdel Gawad 11–9, 8–11, 11–6, 5–11, 11–6 1 h 15 min
39. Open de Chine   Ali Farag 11-3, 11-8, 10-12, 2-11, 11-5 1 h 00 min
40. Grasshopper Cup   Mohamed El Shorbagy 11-8, 11-9, 11-6 50 min

Finales PSA jouées (18)Modifier

No. Date Tournoi Vainqueur Score Durée du match
1. Athens Open   Hisham Mohd Ashour 11–7, 2–11, 10–12, 7–11 37 min
2. Open de Dayton   John White 5–11, 3–11, 6–11 Inconnue
3. COAS International   Mohammed Abbas 4–11, 11–9, 5–11, 7–11 Inconnue
4. Cathay Pacific Hong Kong Open   Amr Shabana 11–13, 11–3, 5–11, 11–13 48 min
5. Saudi International   Amr Shabana 5–11, 5–11, 11–1, 9–11 50 min
6. Kuwait Open   Amr Shabana 9-11, 7-11, 11-13 52 min
7. US Open   Amr Shabana 7-11, 2-11, 11-7, 14-12, 8-11 57 min
8. Championnat du monde   Amr Shabana 8-11, 8-11, 5-11 50 min
9. Tournament of Champions   James Willstrop 10-12, 5-11, 11-9, 2-11 49 min
10. North American Open   Nick Matthew 9-11, 14-16, 4-5 (ret) 48 min
11. Australian Open   Nick Matthew 14-16, 7-11, 10-12 Inconnue
12. El Gouna International   Karim Darwish 14-16, 3-11, 1-5 (ret) 52 min
13. North American Open   Nick Matthew 9-11, 5-11, 11-8, 11-8, 6-11 1 h 23 min
14. North American Open   James Willstrop 11-7, 11-8, 11-7 51 min
15. British Open   Nick Matthew 11-9, 11-4, 11-8 49 min
16. Open de Suède   Nick Matthew 11–13, 11–6, 11–8, 6–11, 11–4
17. Windy City Open   Grégory Gaultier 11–7, 11–3, 11–4
18. British Open   Mohamed El Shorbagy 11–2, 11–5, 11–9

RéférencesModifier

  1. James Zug, « Do You Have a Sublet Available for a Squash Legend? », sur The New York Times (consulté le 19 janvier 2018)
  2. « Rösner Rises to No.3 in Men’s Rankings - Professional Squash Association », sur psaworldtour.com (consulté le 20 décembre 2018)
  3. « Ramy Ashour Announces Retirement », sur psaworldtour.com (consulté le 23 avril 2019)
  4. « Les 5 points qui ont fait entrer Ramy Ashour dans la légende », sur L'Équipe (consulté le 24 avril 2019)
  5. (en) « Ramy Wins World Series Finals - Professional Squash Association », sur psaworldtour.com (consulté le 3 octobre 2015)
  6. (en) « Ashour Is 2014 El Gouna Champion - Professional Squash Association », sur psaworldtour.com (consulté le 3 octobre 2015)
  7. (en) Squash Info, « Squash Info | Men's World Championship 2014 | Squash », sur www.squashinfo.com (consulté le 3 octobre 2015)
  8. (en) « Ashour Wins 2015 El Gouna International », sur psaworldtour.com (consulté le 3 octobre 2015)
  9. Chocoolat & Vivian, « Egypt’s Ramy Ashour added a 37th career PSA World Tour Title Last Night Winning the 2015 NetSuite Squash Open after Beating Nick Matthews », sur Onpublico (consulté le 14 août 2017)

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier