Ramire Rosan

dernier poilu de la France d'outre-mer

Ramire Rosan, né le à Morne-à-l'Eau et mort le en Guadeloupe, est le dernier poilu de la France d'outre-mer[1].

Ramire Rosan
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 109 ans)
Morne-à-l'EauVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Conflit
Distinctions

BiographieModifier

Petit-fils d'esclave, Ramire Rosan cultivait la canne à sucre en Guadeloupe dans la commune de Morne-à-l'Eau. En 1915, durant le conflit de la Première Guerre mondiale, des gendarmes à cheval sont venus le chercher pour l'envoyer directement dans un dépôt militaire[2]; il est incorporé au 23e régiment d'infanterie coloniale. Ramire Rosan participe à la bataille de la Somme en juillet 1916 où il est gazé. De retour du front, il redevient agriculteur.

Ramire Rosan a reçu quatre décorations dont la Légion d'honneur en 1996; il s'est éteint en Guadeloupe en 2004 à l'âge de 109 ans.

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Florence Couret, « Dossier : les derniers Poilus », Paris Match, 10 novembre 2003.
  2. Jean-Pierre Biot, Marc Sich, Paris Match N°2840, 1914-1918 Hommage aux derniers poilus, Paris Match, 23 au 29 octobre 2003.

AnnexesModifier