Ouvrir le menu principal

Origine et histoireModifier

Ce rameau est descendant de Bos taurus ibericus, descendant local de Bos primigenius. Lutz Heck a utilisé des gènes de ces races pour la reconstitution de l'aurochs. Il est vrai que leur ressemblance avec les peintures rupestres de bovins est frappante.

Après la découverte de l'Amérique, elles ont été exportées dans les colonies espagnoles afin de nourrir les conquistadors et d'y pratiquer la tauromachie.

CaractèresModifier

Ce sont des animaux de taille moyenne et à squelette léger. Elles sont faites pour la marche sur de longues distances et la vie en troupeau à l'état presque sauvage. Le taureau veille sur son troupeau et a gardé son instinct de combattant pour le défendre. Ce caractère est développé dans la race brava, pour la corrida.

La dureté du terroir local a façonné des races très rustiques, résistantes à la chaleur, pouvant supporter une période de jeune estival et exploiter des fourrages grossiers et secs. Les vaches vèlent sans assistance et élèvent seules leur veau.

Races apparentéesModifier

EspagneModifier

 
Troupeau de race avileña

ColombieModifier

  • Blanca orejinegra
  • Casanareña
  • Chino santandereano
  • Costeños con cuernos
  • Frankeston
  • Harton del valle
  • Romosinuano
  • Sanmaterinera
  • Velasquez

FranceModifier

PortugalModifier

Notes et référencesModifier

RéférencesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier