Rame inox de banlieue

Rame Inox de Banlieue
Description de cette image, également commentée ci-après
Rame inox de banlieue en gare de Mitry - Claye, en 2013.
Exploitant(s) SNCF
Type rame réversible
Constructeur(s) Carel Fouché
Affectation Transilien
Capacité 1re classe : 36 pl.[1]
2e classe : 336 pl.
+96 strapontins
RIB 1960
Type rame de banlieue
Composition ZRBDx+ZRBz+ZRBz+ZRAB
Période de service 1963 - 1999
RIB 1970
Type rame de banlieue
Composition ZRBx+ZRBz+ZRBz+ZRABD
Modernisation de 2002 à 2007
Période de service 1970 - 2016
RIB 1976
Type rame de banlieue
Composition ZRBx+ZRBz+ZRBz+ZRABD
Modernisation de 2002 à 2007
Période de service 1976 - 2020
Caractéristiques techniques
Empattement 18.600 m
Vitesse maximale 120 km/h

Une rame inox de banlieue ou RIB désigne un type de rame ferroviaire réversible à caisse métallique (acier inoxydable) conçues pour le service des trains de banlieue de l'Ile-de-France. Elles disposent, par voiture, de trois plateformes d'accès, à portes à deux vantaux coulissants, délimitant quatre salles à allée centrale.

Plusieurs séries ont été construites successivement.

Depuis 2018, les rames inox de banlieue sont le plus ancien matériel roulant encore en circulation sur le réseau Transilien.

RIB 60Modifier

 
Rame de quatre voitures et BB 16500.
 
Vue d'ensemble d'une voiture rénovée.
 
Cabine de conduite.
 
Dépose d'un bogie d'une RIB.
 
RIB remorquées par des BB 67400 en gare de La Ferté-Gaucher (1986).
 
BB 17031 en pousse d'une rame de sept voitures
 
Rames stationnées en gare de Paris-Est.

Les RIB 60 sont d'anciennes voitures du service transilien (réseau régional d'Île-de-France) mises en service durant les années 1960. Aptes uniquement sous caténaire 25 kV, elles reprennent des anciennes Z 5100 l'ergonomie de la cabine de conduite avec notamment la présence du frein WRA et d'un manipulateur traction matérialisé sous la forme d'un petit volant. Aujourd'hui, elles sont radiées des effectifs mais certaines ont été transformées en RIO 88, leur chaudron étant très résistant mais leurs aménagements intérieurs obsolètes. Elles sont reconnaissables, comme la première série de Z 6100, à leurs baies regroupées (par 3) dans un cadre unique arrondi aux 4 coins alors qu'elles sont séparées par deux montants verticaux formant des coins à angle droit. Les séries suivantes auront des 3 baies identiques.

Les RIB 60 furent commandées pour les gares du Nord et de l'Est, l'aménagement étant complètement différent sur les segments Nord. Pour le Nord, il existait des rames non sécables de 8 caisses et des rames classiques de 4 caisses. Pour l'Est, il s'agissait de rames sécables de 4 caisses, avec un grand compartiment pour handicapés et bagages dans la voiture Bx. Sur les rames Nord, les rames non sécables avaient une voiture ZRAB intermédiaire.

Les segments Nord avaient comme particularité d'avoir une cabine non aménagée, côté locomotive. Cette disposition devait servir de banc de pièce de récupération d'une future remorque pilote pour les Z 6101 à 20. Cette disposition ne fut pas retenue par la suite sur les RIB 60 Est. L'arrière fut revu, avec un striage en inox qui perdura jusqu'aux RIO 77 Stélyrail, avec les mêmes fenêtres sur les côtés de ces arrières côté locomotive, qui ont la particularité de ne pas avoir de joint néoprène, comme la fenêtre fixe latérale, côté cabine pilote. Cette disposition changea à partir des RIO 78 NPC.

Quant aux fenêtres de la cabine non aménagée sur les RIB 60 Nord, elles furent bouchées durant les années 1980, par des plaques fixes métalliques, à l'exception des deux petites fenêtres latérales. Cette disposition avec l'arrière fenêtre bouchée, se retrouve sur la plupart des RIO 88 dérivées des segments Nord.

Rames Inox de Banlieue 1960
Voiture pilote
ZRBDx
deux voitures intermédiaires
ZRBz
Voiture mixte
ZRAB
Rame complète
Longueur 25,300 m 23,800 m 23,800 m 25,400 m
Tare 31 t 28,5 t 28,5 t 31 t 119 t
Capacité 79 places
+ 24 strapontins
107 places
+ 24 strapontins
107 places
+ 24 strapontins
36/43 places
+ 24 strapontins
36/336 places
+ 96 strapontins
Toilettes 1 1 1 2 5

RIB 70Modifier

Ces rames déployées au début des années 1970, toujours restreintes aux locomotives 25 kV, disposent de nouvelles portes d'accès et de baies d'un type unique et sont équipées du contrôle de vitesse par balises (KVB) au fur et à mesure de son déploiement. Leur retrait a commencé en 1998. Celles qui n'ont pas été radiées sont revêtues de la livrée Transilien. Avec l'arrivée des Z 50000, un grand nombre de rames vont être radiées.


Depuis le , elles ont disparu de la ligne J du Transilien.

Depuis le , elles ont disparu de la ligne K du Transilien, où elles sont remplacées par des rames Francilien (Z 50000).

Jusqu'au , elles circulaient entre Creil et Pontoise (ligne H) ; elles y sont remplacées également par des rames Francilien.


Rames Inox de Banlieue 1970
Voiture pilote
ZRBx
deux voitures intermédiaires
ZRBz
Voiture mixte
ZRABD
Rame complète
Longueur 25,700 m 24,100 m 24,100 m 25,100 m
Tare 28,5 t 26,5 t 26,5 t 28,5 t 110 t
Toilettes 1 1 1 2 5

RIB 76Modifier

Nouveau tableau de bord en cabine de type fonctionnel, avec un manipulateur de traction à levier comme sur les VB 2N, la radio et le contrôle de vitesse par balises. Aptes à la traction Diesel ou sous 1500 V, elles circulent en banalisation avec les rames inox omnibus (RIO). Quelques rames ont été radiées en 2003. Avec l'arrivée des Z 50000, un grand nombre de rames vont être radiées.

Rames Inox de Banlieue 1976
Voiture pilote
ZRBx
deux voitures intermédiaires
ZRBz
Voiture mixte
ZRABD
Rame complète
Longueur 25,750 m 24,100 m 24,100 m 25,100 m
Tare 28,5 t 26,5 t 26,5 t 30,0 t 111,5 t
Toilettes 1 1 1 2 5

Elles circulent actuellement, revêtues de la livrée Transilien, entre Paris-Est et La Ferté-Milon, aux heures de pointe.

Jusqu'en 2011, elles circulaient notamment sur la relation EsblyCrécy-la-Chapelle. Elles ont depuis été remplacées par des trams-trains Avanto, également utilisés sur la ligne 4 du tramway d'Île-de-France, qui disposait de rames en surnombre par rapport aux besoins de Transilien.

Depuis le , elles ont disparu de la ligne J du Transilien.

Depuis le , elles ont disparu de la ligne K du Transilien, où elles ont été remplacées par des rames Francilien (Z 50000).

Jusqu'au , elles circulaient entre Creil et Pontoise (ligne H) ; elles y sont remplacées également par des rames Francilien.

Les dernières rames circulent aux heures de pointe entre Paris-Est, Meaux et La Ferté-Milon. Cependant, Île-de-France Mobilités loue depuis deux rames AGC à la région Grand Est, afin de commencer à remplacer ces rames et les locomotives les tractant[2]. Les rames restantes disparaîtront lorsque les nouvelles rames Francilien, destinées à la ligne nouvellement électrifiée Paris – Provins remplaceront toute la flotte d'AGC qui circuleront alors exclusivement sur la ligne de La Ferté-Milon. Ce sera alors la fin des trains composés de BB 67400 avec RIB sur le réseau de Paris-Est, et donc des P'tits-Gris sur ce réseau, après plus de 60 ans de service[3].

RIB 80Modifier

Série de quinze caisses destinée à compléter le parc existant de rames inox de la SNCF.

Une de ces voitures a été incorporée à l'une des deux rames RIO 80 MétrAlsace afin de passer à une composition à quatre caisses par rame.

ServicesModifier

 
Tronçon de RIB au dépôt des Joncherolles.

Ces rames, tout comme les RIO 79/80, ont été amenées à circuler quasiment sur l'ensemble du réseau banlieue d'Île-de-France ainsi qu'en service omnibus ou semi-direct dans les régions limitrophes. Seules la gare d'Austerlitz et les relations au départ de celle-ci n'ont jamais vu circuler de rames remorquées RIB ou RIO. Quelques RIB 70 ont assuré des trains de Paris à Châlons-en-Champagne, notamment pour des trains de permissionnaires, dès 1974[4].

Dans les années 1970, des rames RIB 60 puis RIB 70 ont été employées pour le service Métrolor de l'axe Nancy – Metz – Thionville – Luxembourg.

EffectifModifier

Le conseil régional du Nord-Pas-de-Calais possède, pour l'exploitation du TER Nord-Pas-de-Calais, au total, 42 rames de type RIB ou RIO78 (31/07/2007). Ces rames sont réparties comme suit : 24 rames de type « 3E » et 18 rames de type « 3M » (rames « 3E » modernisées). En 2009, le parc des rames « 3E » est réduit à 5 exemplaires, le parc de rames « 3M » restant, quant à lui, stable.

ModélismeModifier

Cette rame a été reproduite par Jouef.

Notes et référencesModifier

  1. jusqu'en 1999
  2. « Île-de-France Mobilités loue deux nouvelles rames AGC pour la ligne P », sur IDF Mobilités, (consulté le 14 février 2018).
  3. « Accélération du renouvellement des trains et des RER d’Île-de-France Mobilités », sur Île-de-France Mobilités, (consulté le 12 juillet 2018).
  4. Gérance RT32 Est

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier