Rama VI

roi de Siam

Rama VI
พระบาทสมเด็จพระมงกุฎเกล้าเจ้าอยู่หัว
Illustration.
Titre
Roi de Siam

(15 ans, 1 mois et 2 jours)
Couronnement
Prédécesseur Rama V
Successeur Rama VII
Régent de Siam
Monarque Rama V
Prédécesseur Saovabha Phongsri
Successeur Prajadhipok
Prince héritier de Siam

(15 ans, 9 mois et 19 jours)
Monarque Rama V
Prédécesseur Vajirunhis
Successeur Prajadhipok
Biographie
Dynastie Chakri
Nom de naissance Vajiravudh
Date de naissance
Lieu de naissance Bangkok, Thaïlande
Date de décès (à 44 ans)
Lieu de décès Bangkok, Thaïlande
Père Rama V
Mère Saovabha Phongsri
Fratrie Rangsit Prayurasakdi
Mahidol Adulyadej
Rama VII Red crown.png
Conjoint Suvadhana
Indrasakdi Sachi
Lakshamilavan
Sucharit Suda
Enfants Bejaratana Rajasuda
Héritier Prajadhipok

Rama VI
Monarques de Thaïlande

Wachirawut (en thaï : วชิราวุธ - /วะ-ชิ-รา-วุด/ ), Phrabat Somdej Phra Mongkut Klao Chaoyuhua (en thaï : พระบาทสมเด็จพระมงกุฎเกล้าเจ้าอยู่หัว), né le à Bangkok et mort le dans la même ville, est roi de Siam (Thaïlande) sous le nom dynastique de Rama VI de 1910 à son décès.

BiographieModifier

Il succède à son père, le roi Rama V, plus connu sous le nom de Chulalongkon. Wachirawut s'efforce de continuer l'œuvre de modernisation de son prédécesseur et contribue à mettre en avant des idées nationalistes. Durant son règne, il poursuit la démocratisation des institutions et réussit à tirer profit de la Première Guerre mondiale en s'y engageant au moment opportun.

 
Statue de Rama VI

Le calendrier est réorganisé sur le modèle occidental ; un nom de famille est créé et attribué à chacun. En 1917, Rama VI fonde l'université Chulalongkorn, une des plus réputées du pays. L'école est rendue obligatoire en 1921.

Le , il accueille le Maréchal Joffre et sa délégation pour une fastueuse soirée gala pour resserrer les liens entre le royaume de Siam et la France.

À la fin du diner, le Roi prend la parole :

Nous sommes heureux, dit-il, de constater que nos relations internationales et surtout celles avec la France sont devenues de plus en plus amicales et cordiales : il est du reste tout naturel que ces relations d’amitié existent avec la France, puisque le premier ambassadeur que le Siam ait envoyé à l’étranger fut accrédité auprès du Gouvernement français. Plus tard les arts et les sciences de la France ont contribué à augmenter et à développer la prospérité du Siam ; à une époque plus récente, la France est devenue notre voisine, ce qui a été une occasion de resserrer les relations d’amitié entre les deux pays. Enfin, lors des événements mémorables qui se sont passés il y a quelques années, lorsque la grande guerre a bouleversé le monde, le Siam s’est rendu clairement compte des immenses difficultés que la France avait à combattre et de l’implacable ambition de ses ennemis. Je ne veux pas m’étendre sur ce point, puisque la guerre est terminée, mais je ne puis m’empêcher de dire : Je suis heureux qu’il ait été permis au Siam de contribuer au triomphe définitif du droit et de la justice.

Homosexuel excentrique, entouré de nombreux favoris, Rama VI n'aurait sans doute pas accédé au trône si son père Rama V n'avait introduit le principe de primogéniture[1]. Amoureux des arts, il composa de nombreuses œuvres de prose, de poésie et de théâtre, en particulier il acheva au palais de Sanam Chan le "Thao Saen Pom"[2], ainsi que trois traductions thaï de pièces de Shakespeare[3] dont "Roméo et Juliette".

Son frère cadet lui succéda sous le nom de Rama VII.

RéférencesModifier

  1. Stephen Green, Thai Government and Administration in the Reign of Rama VI (1910-1925), thèse de doctorat, université de Londres, 1971, p.92, cité par Benedict Anderson in L'Imaginaire national, La découverte, p.34.
  2. (th + fr) Wanee Pooput et Michèle Conjeaud (préf. Gilles Delouche), Pratique du thaï - Volume 2, L'Asiathèque - maison des langues du monde, , 352 p. (ISBN 978-2-36057-012-6), p. Leçon 14 - Thao Saen Pom page 107 à 115
  3. http://www.thailandlife.com/rama_vi.htm

Liens externesModifier