Rallye Dakar 1991

Rallye Dakar 1991
Généralités
Sport Rallye-raid
Édition 13e
Lieu(x) De Clermont-Ferrand à Dakar
Date du
au
Participants 406 au départ
Site web officiel www.dakar.com/

Palmarès
Vainqueur Moto :
Drapeau : France Stéphane Peterhansel
Auto :
Drapeau : Finlande Ari Vatanen
Drapeau : Suède Bruno Berglund

Navigation

Le Rallye Dakar 1991 est le 13e Rallye Dakar. Après un prologue à Clermont-Ferrand, la course prend la direction de l'Afrique et de Tripoli, en Libye. Un an après une édition qui arrivait au Cap, en Afrique du Sud, l'épreuve termine de nouveau à Dakar, au Sénégal.

Course motoModifier

Après trois éditions d'apprentissage, Stéphane Peterhansel décroche sa première victoire sur le Paris-Dakar[1]. Sur Yamaha, il décide d'être un peu moins rapide que les années précédentes mais de miser sur la régularité. Il remporte une seule étape mais s'impose au classement général devant deux autres pilotes Yamaha, son ami Gilles Lalay et Thierry Magnaldi[2].

Lors de la 6e étape, entre Dirkou et Agadez, une tempête de sable gêne les pilotes, qui se perdent dans le désert. Peterhansel réussit à retrouver son chemin et prend ce jour-là 45 minutes à ses concurrents[3]. C'était à Agadez, déjà, que Peterhansel avait dû abandonner un an plus tôt sur une passe d'essence[1].

En fin de rallye, le pilote français est cependant victime d'un problème d'amortisseur. Il perd toute son avance et croit perdre le rallye[3]. Finalement, à la faveur de bonnes dernières étapes, il garde la tête de la course et l'emporte avec 16 minutes d'avance[4].

Course autoModifier

Après trois victoires sur Peugeot, Ari Vatanen[5] décroche son quatrième succès sur le Paris-Dakar au volant d'une Citroën ZX rallye-raid. Pour sa première participation, la marque française réussit donc à s'imposer.

A Dakar, Ari Vatanen et son copilote Bruno Berglund devancent assez largement les équipages Mitsubishi, leurs principaux concurrents[2]. Mais Citroën s'est fait peur, avec les abandons de Jacky Ickx et Bjorn Waldegard en cours d'épreuve[4].

Le pilote finlandais reviendra sur le Dakar à neuf reprises mais ne remportera plus l'épreuve. Son meilleur résultat est une 6e place, toujours avec Citroën, en 1996[6].

Classement finalModifier

MotosModifier

Pos. Pilote Constructeur
1   Stéphane Peterhansel (FRA) Yamaha
2   Gilles Lalay (FRA) Yamaha
3   Thierry Magnaldi (FRA) Yamaha
4   Marc Morales (FRA) Stalaven
5   Jordi Arcarons (ESP) Cagiva
6   Carlos Mas (ESP) Yamaha
7   Luigi Medardo (ITA) Gilera
8   Edi Orioli (ITA) Cagiva
9   Roberto Mandelli (ITA) Gilera
10   Antonio Boluda (ESP) Honda

AutosModifier

Pos. Pilote Copilote Constructeur
1   Ari Vatanen (FIN)   Bruno Berglund (SWE) Citroën
2   Pierre Lartigue (FRA)   Patrick Destaillats (FRA) Mitsubishi
3   Jean-Pierre Fontenay (FRA)   Bruno Musmarra (FRA) Mitsubishi
4   Kenneth Eriksson (SWE)   Staffan Parmander (SWE) Mitsubishi
5   Hubert Auriol (FRA)   Philippe Monnet (FRA) Lada
6   Alain Ambrosino (FRA)   Alain Guéhennec (FRA) Citroën
7   Patrick Tambay (FRA)   Dominique Lemoyne (FRA) Lada
8   Jean Bouchet (FRA)   Jean-Luc Leran (FRA) Nissan
9   Gérard Sarrazin (FRA)   Gérard Trouble (FRA) Toyota
10   Jean-Jacques Ratet (FRA)   Michel Vantouroux (FRA) Toyota

CamionsModifier

Avant 1998, les camions sont intégrés à la catégorie « auto » et ne disposent pas de leur propre classement. En 1991, l'équipage de Jacques Houssat, Thierry de Saulieu et Danilo Bottaro, premier camion du général, termine 19e de la catégorie « autos / camions »[2].

Pos. Pilote 1 Pilote 2 Pilote 3 Constructeur
1   Jacques Houssat (FRA)   Thierry de Saulieu (FRA)   Danilo Bottaro (ITA) Perlini

Notes et référencesModifier

  1. a et b France Télévisions, « [GRAND-FORMAT] Monsieur DAKAR : Stéphane Peterhansel, le fils du désert », sur Monsieur DAKAR : Stéphane Peterhansel, le fils du désert (consulté le 20 janvier 2021)
  2. a b et c « Le Dakar - 1991 », sur rallye-dakar.radiogenerique.com (consulté le 20 janvier 2021)
  3. a et b « Les légendes du Dakar - La première victoire de Stéphane Peterhansel », sur youtube.com,
  4. a et b « PERDU DANS LES SABLES », sur L'Humanité, (consulté le 20 janvier 2021)
  5. « Paris-Dakar : Ari Vatanen, le plus militant des « Finlandais volants » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 20 janvier 2021)
  6. « Le Dakar - 1996 », sur rallye-dakar.radiogenerique.com (consulté le 20 janvier 2021)