Rajko Petrov Nogo

poète et homme politique serbe
Rajko Petrov Nogo
Description de l'image Nogo.jpg.
Naissance (76 ans)
Borija Drapeau du royaume de Yougoslavie Royaume de Yougoslavie
Activité principale
Distinctions
Auteur
Langue d’écriture Serbe
Genres

Œuvres principales

  • Zimomora (1967)
  • Planina i počelo (1978)
  • Lazareva subota (1989)
  • Neodremano oko (2002)

Compléments

Rajko Petrov Nogo (en serbe cyrillique : Рајко Петров Ного ; né le à Borija) est un poète, un essayiste et un homme politique serbe de Bosnie-Herzégovine. Il est membre de l'Académie des sciences et des arts de la République serbe[1] et membre du sénat de la République serbe de Bosnie. En tant que poète, il a reçu de nombreux prix récompensant son œuvre.

BiographieModifier

Né à Borija près de Kalinovik, Rajko Petrov Nogo étudie à l'École des professeurs (Učiteljska škola) de Sarajevo puis suit les cours du Département de littérature yougoslave et de serbo-croate de la Faculté de philosophie de l'université de la ville et obtient un master à la Faculté de philologie de l'université de Belgrade[2].

Il travaille ensuite en tant que rédacteur dans la maison d'édition Veselin Masleša, où il reste jusqu'en 1982, puis il devient rédacteur à la maison d'édition BIGZ jusqu'en 1999. À partir de 2000, il enseigne la poésie et la critique littéraire à la Faculté de philosophie de l'université d'Istočno Sarajevo[1].

En 1997, Rajko Petrov Nogo devient membre du premier Sénat de la République serbe de Bosnie et il est réélu dans cette fonction de sénateur en 2009[réf. nécessaire].

Membre de l'Association des écrivains de Serbie (Udruženje književnika Srbije), Rajko Petrov Nogo devient membre de son directoire et, en 2002, il proposé pour devenir membre correspondant de l'Académie serbe des sciences et des arts[3].

En 1997, il a été élu membre correspondant de l'Académie des sciences et des arts de la République serbe et, en 2004, membre titulaire de cette académie[1].

ŒuvresModifier

Poésie
  • Zimomora (Hivers), 1967.
  • Zverinjak (Ménagerie), 1972.
  • Rodila me tetka koza, poèmes pour les enfants, 1977.
  • Bezakonje, 1977.
  • Planina i počelo, 1978.
  • Koliba i tetka koza, poèmes pour les enfants, 1980.
  • Na kraju milenija, 1987.
  • Lazareva subota, 1989.
  • Lazareva subota i drugi dani, 1993.
  • Na kapijama raja, 1994.
  • Lirika, 1995.
  • Malo dokumentarnih detalja, 1998.
  • Nek pada snijeg gospode, 1999.
  • Najlepše pesme Rajka Petrova Noga, 2001.
  • Neodremano oko, 2002.
  • Nije sve propalo, 2004.
  • U Vulovome dolu, 2005.
  • Ječam i kaloper - glosa, 2006.
  • Ne tikaj u me, 2008.
  • Čovek se vraća kući, 2010.
Critiques, essais et études
  • Jesi li živ, 1973.
  • Obilje i rasap materije, 1978.
  • Na Vukovoj stazi, 1987.
  • Suze i sokolari, 2003.
  • Zapiši to, Rajko.
  • Zapiši i napiši, Beogradska knjiga, Belgrade, 2012.
  • Pjesme Alekse Šantića.
  • Poezija Jovana Dučića.
  • Poezija i prozu Branka Ćopića.
  • Oči na oba sveta.
  • Soneti i poeme Skendera Kulenovića, 2010.
  • Priče kod vode Ćamila Sijarića.

RécompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (sr) « Akademik Rajko Petrov Nogo », sur http://www.anurs.org, Site de l'Académie des sciences et des arts de la République serbe (consulté le )
  2. (sr) « Rajko Petrov Nogo », sur http://arhiva.glas-javnosti.rs, Archive de Glas javnosti (consulté le )
  3. (sr) « Za dopisne članove SANU predloženo 18 književnika », sur http://www.rtrs.tv, Site de la Radio-télévision de la République serbe de Bosnie (consulté le )
  4. (sr) « Dobitnik Nagrade Desanka Maksimović (2009) », sur http://zdm.nb.rs, Site de la Fondation Desanka Maksimović (consulté le )
  5. (sr) « Uručena nagrada Desanka Maksimović », sur http://www.rts.rs, Site de la Radio-télévision de Serbie, (consulté le )

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Lien externeModifier