Rajendra Prasanna

musicien indien
Rajendra Prasanna
Description de cette image, également commentée ci-après
Rajendra Prasanna, Concert Spic Macay à Meerut (Inde), 2009 (photo margueriteMB)
Informations générales
Naissance (63 ans)
Varanasi
Genre musical musique de l'Inde du Nord
Site officiel http://www.rajendraprasanna.com/

Rajendra Prasanna, né le à Varanasi, est un musicien indien. Il joue de la flûte (bansuri) et de la śahnāī[1](shehnai).

La famille PrasannaModifier

Les musiciens de la famille Prasanna, originaires de Bénarès, dans la vallée du Gange au Nord-est de l'Inde, appartiennent traditionnellement à une lignée de joueurs de śahnāī (aérophone à anche double), instrument dont ils perpétuent la transmission et l'apprentissage de père en fils depuis plusieurs générations[2]. Ils se réfèrent à la ‘Banaras gharānā’ (gharana) (tradition musicale de Bénarès)[3] connue pour son style vocal ṭhumrī (thumri), qui privilégie une ornementation très élaborée et fleurie.

Rajendra PrasannaModifier

Rajendra Prasanna est un des derniers de sa lignée à se produire en Inde et dans le monde entier tant à la flûte qu’à la śahnāī, reconnu comme un grand maître dans l’art de ces deux pratiques instrumentales par les tenants de la tradition[4]. Il a appris la śahnāī de son grand-père Gauri Shankar[5], de son père Raghunath Prasanna et de ses oncles Bholanath et Vishnu Prasanna. Son père l’a parallèlement initié à la flûte bānsurī. Il a également reçu le savoir des chanteurs Hafeez Ahmed Khan and Sarfaraz Hussain Khan de Rampur (Sahaswan gharānā).

Prasanna BrothersModifier

Rajesh Prasanna (1983) et Rishab Prasanna (1985), connus sous le nom de Prasanna Brothers se produisent en duo de flûte sur la scène classique [6]; ils accompagnent régulièrement leur père en concert et se produisent au sein de plusieurs groupes de musique dite de « fusion » ; ils sont les leaders du groupe Swhaas [7].

BibliographieModifier

  • François Auboux, L’art du Raga, la musique classique de l’Inde du Nord, Paris, Minerve, coll. « « Musique ouverte » », , 223 p. (ISBN 2869310854)
  • (en) Joep Bor, The Raga guide, Rotterdam, Nimbus record edition and the Rotterdam Conservatory of music, , VIII + 184 pages + 4 CD p. (ASIN B00000JT5P)
  • (en) Daniel Neuman, The Life of Music in North India: the organization of an artistic tradition,, New Delhi, University Of Chicago Press, , 302 p. (ISBN 0226575160)
  • (en) Reis Wenger Flora, Styles of the Sahnai in Recent Decades: From Naubat to Gayaki Ang, Yearbook for Traditional Music 27,
  • (en) Ethel Rosenthal, The Story of Indian Music and its Instruments: A Study of the Present and Record of the Past, New Delhi, Oriental Book Reprint Corporation, , 248 p. (ISBN 8186142908)
  • Henri Tournier, Hariprasad Chaurasia. L'art de l'improvisation, Découverte pas à pas de la musique de l’Inde du Nord, Paris, Accords croisés - Codarts, , 200 + CD p.

Notes et référencesModifier

  1. noms féminins en hindi: बांसुरी et शहनाई, R.S.Mc Gregor, The Oxford Hindi-English Dictionary, pages 719 et 946
  2. [1]
  3. Voir sur la page "profile" de leur site officiel
  4. [2]
  5. The other contemporary stalwart among the professional Shehnai players was Gauri Shankar, whose children and grandchildren till date either play Shehnai or are eminent flute players (in [3])
  6. [4]
  7. [5]

Liens externesModifier