Ouvrir le menu principal

Raids vikings en Poitou et dans la vallée de la Charente

Incursions vikings (843-939).

Cette page est une liste des différents raids menés par les Vikings en Poitou, Saintonge et Angoumois (soient les actuels départements de la Charente, de la Charente-Maritime, des Deux-Sèvres, de la Vienne et de la Vendée).

Établissement de basesModifier

Les Vikings (appelés souvent Normands dans la bibliographie ancienne) attaquent puis occupent au IXe siècle les îles du Bas-Poitou, Yeu et Noirmoutier. Il s'en font ensuite des bases pour leurs actions qui remontent les cours des fleuves de l'Ouest de la France : Loire, Sèvre niortaise, Charente, Dordogne, Garonne.

Les moines de Noirmoutier sont ainsi attaqués plusieurs fois au IXe siècle, date à laquelle ils abandonnent l'île pour Déas, dans le pays d'Herbauges, puis Cunaud en Anjou, et enfin ils emportent les reliques de Philibert à Tournus en Bourgogne.

Raids jusqu'en 868Modifier

Dernier tiers du IXe siècle et Xe siècleModifier

Après la bataille de Brissarthe, les raids se limitent au Bas-Poitou. Les Vikings auraient conservé cependant des bases près de Taillebourg sur la basse Charente[2]. Cette théorie a été ensuite réfutée en 2005 par des archéologues, rien de probant ayant été trouvé sur le site à part des traces[Lesquelles ?] d'une présence scandinave d'une durée indéterminée[3],[4], et à Saint-Florent-le-Vieil sur la Loire, à partir desquelles ils rançonnent les pays avoisinants. Saintes est ainsi prise deux fois avant 866. Il n'y a plus de mention nulle part d'un comte de Saintonge après cette date. L'évêché de Saintes est abandonné, ainsi que toutes les vigueries de Saintonge occidentale, de 864 à 989.

Par contre, le Poitou, la Saintonge orientale et l'Angoumois ont moins souffert. Une pause eut même lieu de 868 à 880 dans les raids[réf. nécessaire].

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Une Histoire de l'Aquitaine et du Sud-Ouest
  2. a b c et d André Debord dans Jean Combes (dir.) et Michel Luc (dir.), La Charente de la préhistoire à nos jours (ouvrage collectif), St-Jean-d'Y, Imprimerie Bordessoules, coll. « L'histoire par les documents », , 429 p. (ISBN 2-903504-21-0, notice BnF no FRBNF34901024, présentation en ligne), p. 86.
  3. Château, ville et pouvoir au Moyen Âge.
  4. Anne-Marie Flambart Héricher et Jacques Le Maho, Château, ville et pouvoir au Moyen Âge, publication de CRAHM (lire en ligne), p. 147.

BibliographieModifier

  • Jean Renaud, Les Vikings de la Charente à l'assaut de l'Aquitaine, Regionalismes Eds, Collection Radics, 2015.
  • Jean Renaud, Les Vikings en France, (ISBN 2737326176), EDITIONS OUEST-FRANCE, 2007.