Rahman Mustafayev

diplomate azerbaïdjanais
Rəhman Mustafayev
SE RAHMAN MUSTAFAYEV.jpg
Biographie
Naissance
Formation
Activité

Rahman Sahib Mustafayev (né le à Bakou dans une famille de diplomate soviétique), est un diplomate azerbaïdjanais, nommé Ambassadeur de la République d'Azerbaïdjan aux Pays-Bas le 17 octobre 2022.

Précédemment, il occupait les fonctions d' Ambassadeur de la République d'Azerbaïdjan en France[1] ( 2017 à 2022), près le Saint-Siège (2017-2022), à Monaco (2018-2022), en Grèce ( 2009-2017) et en Albanie de (2010-2017)[2].

BiographieModifier

En 1980, il entre à MGIMO (Institut d'État des relations internationales de Moscou), université rattachée au ministère des Affaires étrangères de l'URSS, qui forme des diplomates et des spécialistes des relations internationales, du droit, des affaires et du journalisme. Il en sort diplômé avec palmes en 1985.

CarrièreModifier

Entre 1986 et 1987, il effectue son stage professionnel en Libye (à l'époque dénommée Grande Jamahiriya arabe libyenne populaire et socialiste (nom officiel en forme abrégée utilisé par la Libye, de 1977 à 2011, sous le régime politique de Mouammar Kadhafi) .

En 1987, il commence sa carrière diplomatique au Département du Proche-Orient et de l’Afrique du Nord au Ministère des Affaires étrangères de l'Union soviétique à Moscou.

De 1988 à 1992, il est attaché à l’ambassade de l’URSS au Soudan (Khartoum).

En - après l'effondrement de l'URSS et la proclamation de l'indépendance de l'Azerbaïdjan, il rentre à Bakou. De 1992 à 1993, il dirige le département des relations internationales du journal Azadliq[3] (Liberté).

En , il est nommé conseiller au Département du service de presse de l’administration présidentielle de la République d’Azerbaïdjan.

En , il retourne au service diplomatique et est envoyé à l’Ambassade de la République d’Azerbaïdjan en Russie.

De 1994 à 1997, il est deuxième, puis premier secrétaire à l’Ambassade de la République d’Azerbaïdjan en Russie.

De 1997 à 1999, il est directeur du département des Relations internationales à l’Agence d’État pour la privatisation.

De 2000 à 2006, il est conseiller à l’Ambassade de la République d’Azerbaïdjan en Russie.

En 2003 et 2005, il suit la formation linguistique à l’Académie diplomatique du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie.

En , il est nommé directeur-adjoint, puis en directeur de la Direction de l'Europe et des Amériques au Ministère des Affaires étrangères de la République d’Azerbaïdjan.

En 2009, il est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Azerbaïdjan en Grèce.

En 2010, il est nommé ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République d’Azerbaïdjan en Albanie, résidant à Athènes.

Le , il devient ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan en France[4],[5],[6],[7].

Le , il devient ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan près le Saint-Siège[8],[9].

Le 13  , il devient ambassadeur de la République d’Azerbaïdjan à Monaco[10].

Le 17 octobre 2022, il est nommé Ambassadeur de la République d'Azerbaïdjan au Pays Bas[11].

Rahman Mustafayev est marié et père de deux fils.

Activités scientifiques et publicationsModifier

En 1993, il obtient son doctorat en soutenant une thèse dont le sujet est Islam et nationalisme dans la théorie et la pratique du processus de la création d'un État.

En 2006, il publie Deux Républiques. Les relations azerbaïdjanaises-russes entre 1918 et 1922, Moscou (en russe).

En 2016, il publie L'Azerbaïdjan entre les grandes puissances (1918-1920), Athènes, éditions Enalios (en grec).

En 2019, il publie L’Azerbaïdjan entre les grandes puissances (1918-1920), Presse du Châtelet 2019[12].

En 2022, il publie L'Azerbaïdjan entre les grandes puissances (1918-1920), en Russe.

Il explique dans une interview au Journal du Parlement la création de la première République d'Azerbaïdjan qui malgré la brièveté de son existence – 23 mois seulement – "a laissé une trace lumineuse dans l’histoire de l’Azerbaïdjan, en posant les fondements de son développement et de son indépendance, lui permettant d’entrer de plain-pied, au cœur de la société contemporaine…" [13]

Il maîtrise l'azéri, le russe, l'anglais, le français, le grec et l'arabe.

En 2020 et 2021, il s'exprime au sujet du conflit au Haut Karabagh notamment dans le journal Valeurs Actuelles [14] , dans le journal Causeur[15],[16], sur le site internet du média AA[17] sur le site internet Musulmans en France [18], mais également dans d'autres médias [19],[20],[21],[22],[23],[24],[25],[26].

Le , il est entendu par la Commission des affaires étrangères de la défense et des forces armées du Sénat [27].

En 2022, il intervient dans de nombreux médias français et étrangers au sujet de l'Azerbaïdjan[28],[29],[30],[31],[32],[33].

Distinctions honorifiquesModifier

En 2009, il reçoit la médaille de chevalier de l'Ordre du Mérite de la république de Pologne, remis par le président polonais.

En 2014, il reçoit la distinction honorifique du Ministère des Affaires étrangères de la république d’Azerbaïdjan.

Le ,il reçoit la médaille de l'ordre national du Mérite « Service pour la Patrie » de 3ème classe, remis par ordonnance du Président de la République d'Azerbaïdjan.

Notes et référencesModifier

  1. musulmansenfrancejmb, « DÉPART DE RAHMAN MUSTAFAYEV, L’AMBASSADEUR D’AZERBAÏDJAN QUI A DONNÉ UNE LEÇON À LA FRANCE », sur Musulmans en France, (consulté le )
  2. « Ambassade d'Azerbaïdjan en France »
  3. Azadliq
  4. « L’ambassadeur Rahman Mustafayev a présenté ses lettres de créance au président français Emmanuel Macron », sur paris.mfa.gov.az (consulté le )
  5. « L’ambassadeur d’Azerbaïdjan en France a accordé une interview au Journal du Parlement »
  6. « L’entretien exclusif avec Rahman Mustafayev, nouvel Ambassadeur d’Azerbaïdjan en France »
  7. « Le journal du Parlement : Les trois couleurs de la Première République - Interview de Rahman Mustafayev »
  8. « L’ambassadeur d’Azerbaïdjan remet ses lettres de créance au pape François », sur paris.mfa.gov.az (consulté le )
  9. « « Les relations avec le Saint-Siège occupent une place particulière dans la politique étrangère de notre pays » (Interview de S.E. Rahman Mustafayev, Ambassadeur d’Azerbaïdjan auprès du Saint-Siège) », sur LAGAZETTEAZ.FR, (consulté le )
  10. « Monaco Hebdo : "Le souverain est le vrai ami de l’Azerbaïdjan " »
  11. https://president.az/az/articles/view/57589
  12. « Essentiel : Accueil », sur www.essentiel-int.com (consulté le )
  13. admin, « S.E.Rahman Mustafayev », sur Le Journal du Parlement (consulté le )
  14. Jean Kedroff, « Haut-Karabakh : pour l'ambassadeur de l'Azerbaïdjan, “l'Arménie viole depuis trente ans le droit international” », sur Valeurs actuelles (consulté le )
  15. Causeur.fr et Rahman Mustafayev, « Sur le conflit au Karabakh seule la voix de l’Arménie a été entendue », sur Causeur, (consulté le )
  16. Causeur.fr, « En France la voix de l’Azerbaïdjan n’est pas entendue », sur Causeur, (consulté le )
  17. Ümit Dönmez, « L'Ambassadeur d'Azerbaïdjan à Paris dénonce la partialité française face à l'occupation arménienne », sur aa.com.tr, (consulté le )
  18. « L'AZERBAÏDJAN ET LE CONFLIT DU HAUT-KARABAH : une interview exclusive de SE Rahman Mustafayev, Ambassadeur d'Azerbaïdjan à Paris », sur Musulmans en France, (consulté le )
  19. AA, « Une proposition mensongère sur l'Azerbaïdjan », sur aa.com
  20. « Conflit du Haut Karabakh : Interview exclusive de SEM Rahman Mustafayev Ambassadeur de la République de l'Azerbaïdjan en France. @rahman2609m - Vidéo Smartrezo France », sur Smartrezo (consulté le )
  21. Nicolas Beau, « L'ambassadeur d'Azerbaïdjan: "le Haut Karabakh est notre Alsace Lorraine" », sur Mondafrique, (consulté le )
  22. « Haut-Karabagh : "Le droit international a été rétabli" (S.E. R. Mustafayev) », sur lecourrierdelatlas, (consulté le )
  23. « Mustafayev : L'Arménie donne une coloration religieuse à son affrontement avec l'Azerbaïdjan (Entretien) », sur www.aa.com.tr (consulté le )
  24. « Karabagh, un an après la guerre quelle situation ? Entretien avec Rahman Mustafayef, ambassadeur d’Azerbaïdjan en France », sur Conflits, (consulté le )
  25. « Pourquoi il faut consolider les relations économiques entre la France et l'Azerbaïdjan », sur La Tribune, 2022-01-10cet12:02:00+0100 (consulté le )
  26. Nicolas Beau, « Les contre vérités d’Eric Zemmour en visite en Arménie », sur Mondafrique, (consulté le )
  27. « Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées : compte rendu de la semaine du 23 novembre 2020 », sur www.senat.fr (consulté le )
  28. La rédaction de Mondafrique, « L’Azerbaïdjan au secours de la sécurité énergétique en Europe. », sur Mondafrique, (consulté le )
  29. (it) Salvatore Izzo, « Les racines chrétiennes du Caucase. L’histoire de l’Église d’Azerbaïdjan (Rahman Mustafayev) | Place St Pierre » (consulté le )
  30. (it) redazione, « Le radici cristiane del Caucaso. La storia della Chiesa dell'Azerbaigian (Rahman Mustafayev) », sur FarodiRoma, (consulté le )
  31. (it) Salvatore Izzo, « Restez humain. Trente ans après le massacre de Khojaly. Réflexion de l’ambassadeur d’Azerbaïdjan près le Saint-Siège, Rahman Mustafayev | Place St Pierre » (consulté le )
  32. Revue Conflits, « Après la guerre au Karabagh, reconstruire le Caucase du sud », sur Conflits : Revue de Géopolitique, (consulté le )
  33. Revue Conflits, « Reprise des tensions en Arménie - Entretien avec Rahman Mustafayev », sur Conflits : Revue de Géopolitique, (consulté le )