Rafael Alegría

Rafael Alegria est un paysan hondurien, originaire de Potrerillos, Olancho, qui a exercé la fonction de porte-parole de Via Campesina depuis sa création en 1993, jusqu'en 2004.

Rafael Alegría
Image dans Infobox.
Rafael Alegria, ancien secrétaire général de Via Campesina avant la manifestation contre l'OMC à Hong Kong en décembre 2005
Biographie
Nationalité
Activités
Syndicaliste, homme politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata

De 1972 à 1975 travaille pour la UNC dans l'organisation de coopératives de production agricole dans le département d'Olancho. Il participe à la récupération de terres et à l'organisation des paysans dans son propre village de Potrerillos.

Après le massacre de Los Horcones, le , il est emprisonné et par la suite doit s'exiler de son Olancho natal. On le retrouve à la fin des années 1970 comme membre de la coopérative agricole Bella Vista, dans la montagne de La Tigra, près de Tegucigalpa, dont il est toujours président en 2005.

En , après le coup d'État contre Zelaya, il était l'un des organisateurs des manifestations pro-Zelaya[1].

Notes et référencesModifier