Radio Arabella

page d'homonymie de Wikimedia
Radio Arabella

Présentation
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de Bavière Bavière
Slogan Die beste Musik aller Zeiten
Langue Allemand
Statut Privé
Site web Radio Arabella Autriche
Radio Arabella Allemagne
Historique
Création 28 mai 1989 à Munich
14 décembre 2001 à Vienne
Diffusion hertzienne
AM  Oui
FM  Oui
RDS  Oui
DAB+  Oui
Satellite  Non
Diffusion câble et Internet
Câble  Non
ADSL  Oui
Streaming  Oui
Podcasting  Oui

Radio Arabella est le nom d'un groupe de stations de radio régionales en Autriche (Vienne, Basse-Autriche, Haute-Autriche, Salzbourg, une partie du Burgenland) et en Allemagne (Munich). Les licences sont indépendantes entre les régions, on ne peut donc dire que Radio Arabella est une radio nationale.

ProgrammesModifier

Radio Arabella propose un programme à temps complet. La programmation musicale en Allemagne et en Autriche comporte essentiellement des succès anciens et du schlager et vise les plus de trente ans. Cependant, elle tente aussi de cibler la population la plus jeune.

Les stations régionales en Autriche diffusent une offre de réseau faite à Vienne et des programmes faits localement.

Les émissions de talk-show sont une émission de rencontres, une d'astrologie et une de petites annonces.

Des bulletins d'information nationales ont lieu toutes les heures de 6h à 20h, 21h le week-end. Des bulletins d'information régionale sont diffusés à la demi-heure, de 6h30 à 18h30, à Vienne dès 5h30.

Radio Arabella sert d'agence de presse pour d'autres radios comme Radio U1 Tirol, Welle 1 Tyrol, Radio Uno ou Radio Grün-Weiß.

Radio Arabella propose aussi des webradios avec des programmations musicales spécifiques comme de l'austropop, du schlager ou pour les enfants. Il existe aussi une web-TV de reportages d'actualités et sur des thèmes de société.

FréquencesModifier

AutricheModifier

AllemagneModifier

  • Munich : 104,0 MHz (München-Blutenburgstraße) et 105,2 MHz (München-Ismaning) (Radio numérique (DAB +) : Canal 11C (Olympiaturm et München-Ismaning)

Source, notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier