Ouvrir le menu principal

Rachel Miner

actrice américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miner.
Rachel Miner
Description de cette image, également commentée ci-après
Rachel Miner en 2012
Naissance (39 ans)
New York
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Profession Actrice

Rachel Miner (née le 29 juillet 1980 à New York) est une actrice américaine. Elle fut mariée à Macaulay Culkin de 1998[1] à 2002[2].

BiographieModifier

La télévision de Miner compte parmi les films télévisés de Vickie dans Shining Time Station: 'Tis a Gift (1990), Michelle Bauer dans Guiding Light (1989-1995), dans laquelle elle joue le rôle principal de Laurel dans un épisode de Sex and the City " Une trentaine de femmes "et Astrid dans NY-LON.

En 2001, elle a joué dans Bully. Le complot suit plusieurs jeunes adultes du sud de la Floride qui ont commis un complot d'assassinat contre un ami commun qui les avait agressés émotionnellement, physiquement et sexuellement pendant des années. Le film lui-même était basé sur le meurtre de Bobby Kent, le 15 juillet 1993. Bully a reçu des critiques mitigées de la part des critiques et a obtenu une note de "Pourriture" de 54% sur Rotten Tomatoes basée sur 91 avis pour un score moyen de 5.7 sur 10. Le film détient une note de 45 sur 100 pour Metacritic, basé sur 26 critiques. indiquant «Avis mitigés ou moyens». Rachel Miner a remporté un prix au Festival du film de Stockholm pour la meilleure actrice.

En 2005, Rachel Miner a dépeint une jeune femme en voyage pour découvrir qui elle est et pourquoi plusieurs ennemis la veulent morte dans le film d'action Circadian Rhythm. Le film a été ignoré par la critique et a été mal accueilli dans ses quelques critiques. Un critique a déclaré que le film était "un ensemble de scènes ennuyeuses sans direction liées par un complot qui donne l'impression de les inventer au fur et à mesure", et que regarder les scènes de combat prétendument "en fil de fer" ressemblait à "être chez des amis quand ils se font engueuler par leurs parents."

Elle est apparue dans 12 épisodes de la série télévisée Californication de 2007, sous le nom de Dani California, faisant référence à un personnage figurant dans plusieurs chansons des Red Hot Chili Peppers. En 2008, elle est apparue dans "The Sacrifice", un épisode de Fear Itself. La même année, elle a également été choisie comme deuxième rôle principal dans le thriller psychologique The Butterfly Effect 3: Revelations. Le film a été tourné dans le Michigan et a pris fin en octobre 2008. Il a fait ses débuts à After Dark Horrorfest III, un festival de films d'horreur tenu en janvier 2009. Le film est sorti en DVD le 31 mars 2009.

De 2009 à 2013, Miner a repris le rôle de Meg Masters, un antagoniste et un démon récurrent dans Supernatural. Les scénaristes voulaient que la première actrice de Meg, Nicki Aycox, reprenne le rôle au cours des saisons suivantes, mais choisissaient finalement Miner à des fins d’intrigue. Le personnage a finalement été tué plus tard. Tim Janson de Mania a commenté de manière positive le portrait de Meg par Miner, affirmant que personne ne jouait Meg avec "un sarcasme dégoulinant comme Rachel Miner". Il a senti qu'elle "ajoute toujours du piquant quand elle apparaît". De même, Diana Steenbergen, d'IGN, estimait que Miner avait joué le rôle "avec un flair vicieux" et "[traduisait] bien la brutalité de Meg, dès le début". Au fil du temps, elle a noté que l'actrice "a bien pris le relais".

En 2010, Miner a joué aux côtés de James Franco dans le segment Grasshopper de Love & Distrust.

En 2011, elle a été choisie comme Sgt. Hannah dans le film d'horreur, qui a commencé à tourner en avril 2011 en Louisiane. Le film est sorti dans des salles limitées dans le cadre de "After Dark Originals".

FilmographieModifier

CinémaModifier

Courts-métragesModifier

Longs-métragesModifier

TélévisionModifier

DistinctionsModifier

RécompensesModifier

NominationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Jean Seligmann, « He's not home alone now », Newsweek,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2015)
  2. (en) Roger Friedman, « Macaulay Culkin's Happy 'Ending' », Fox News,‎ (lire en ligne, consulté le 23 mars 2015)

Liens externesModifier