Ouvrir le menu principal

Rachecourt

section d'Aubange, Luxembourg
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rachecourt (homonymie).

Rachecourt
Rachecourt
L'église Assomption de Notre-Dame
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Luxembourg Province de Luxembourg
Arrondissement Arlon
Commune Aubange
Code postal 6792
Zone téléphonique 063
Démographie
Gentilé Rachecourtois(e)
Population 674 hab. (31/12/2012[1])
Géographie
Coordonnées 49° 35′ 32″ nord, 5° 43′ 32″ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Province de Luxembourg

Voir sur la carte administrative de Province de Luxembourg
City locator 14.svg
Rachecourt

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Rachecourt

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Rachecourt
Liens
Site officiel rachecourt.be

Rachecourt (gaumais : Ratchcou, allemand : Ressig, luxembourgeois : Réissech[2]/Reissich) est un village ainsi qu'une section de la ville belge d'Aubange. Il est situé au sud-est du Royaume, en Région wallonne dans la province de Luxembourg.

C'était une commune à part entière avant la fusion des communes de 1977. Le village fait partie des villages fleuris de Wallonie et est principalement connu dans la région pour sa traditionnelle fête des pommes, chaque année depuis 1989 au début de l'automne[3].

GéographieModifier

SituationModifier

Le village se situé dans le sud de la province de Luxembourg, en Lorraine belge, à l'ouest du territoire de la ville d'Aubange.

Il est enclavé dans une vallée, juste après la deuxième cuesta de Lorraine, celle appelée cuesta charmouthienne[4] ou encore cuesta des macignos [5]. Cette cuesta des macignos, part de Montquintin, et se dirige vers Sélange traversant toute la Lorraine belge. La région des terrasses du revers de la côte des macignos est aujourd'hui souvent couverte d'herbages ou de bois. Il s'agit d'une forme de mise en culture des versants du réseau des affluents de la Vire, qui découpe ce revers autour de Rachecourt et de villages voisins[6].

Localités environnantesModifier

La section de RachecourtModifier

En Belgique, une section est normalement définie par les limites des anciennes communes d'avant la fusion de 1977. À cette date, les quatre (anciennes) communes d'Athus, d'Aubange, d'Halanzy et de Rachecourt créèrent donc la « nouvelle » (et actuelle) commune d'Aubange et leurs anciens territoires en devinrent les actuelles sections.

L'actuelle section de Rachecourt ne se compose que de la localité de Rachecourt. Elle est la plus petite et la moins peuplée des quatre sections de la commune d'Aubange.

Cours d'eauModifier

La Vire, un affluent du Ton, prend sa source dans le bois de Pertot au sud-est du village.

HistoireModifier

 
Le monument aux morts érigé pour commémorer le décès des aviateurs anglais lors du crash d'avion de 1944.

Seconde guerre mondialeModifier

Le , vers 03h30, deux bombardiers de la Royal Air Force se percutent en plein ciel et s'écrasent[7] près du lieu-dit de « l’épine Sainte-Marie ». Les deux appareils, un Avro Lancaster et un Handley Page Halifax revenaient d'un bombardement au-dessus de la ville allemande de Nuremberg. Il n'y eut qu'un seul survivant: le mitrailleur arrière de l'un des deux avions.

Une stèle commémorative de l’évènement est installée près de l'ancienne maison communale.

Période contemporaineModifier

Rachecourt était une commune à part entière jusqu'au , date de l'instauration de la fusion des communes belges, lorsqu'elle fusionna avec Athus, Aubange et Halanzy afin de créer l'actuelle commune d'Aubange.

DémographieModifier

Le graphique suivant représente l'évolution du nombre d'habitants du village de Rachecourt depuis le premier recensement de la « nouvelle » commune d'Aubange, ayant intégré celle de Rachecourt, soit en 1978[8] :

 

Implantation de l'habitatModifier

La typologie des villages est encore déterminée aujourd'hui par la maison-bloc jointive. Mais il n'en fut pas toujours ainsi. Au début du XIXe siècle l'implantation était plus aérée et la jointivité était loin d'être systématique. Les bâtiments isolés étaient plus fréquents. En témoignent des percements maintenant obturés qui sont repérables dans des murs-pignons. L'implantation en retrait de la rue, à côté des autres, avec un jardin à l'arrière rendait peu à peu l'accès par l'usoir le seul possible[9].

CuriositésModifier

 
La pomme sculptée de Rachecourt rappelle la fête annuelle des pommes qui se tient au village.
  • L'église Assomption de Notre-Dame[10]
  • Deux calvaires classés
  • La Pomme de Rachecourt, sculpture de 1989 par Jean-Pol DELLER[11].

ÉducationModifier

L'école communale de Rachecourt est une école d'enseignement maternel et primaire[12].

CultureModifier

Rachecourt dispose d'une bibliothèque. Depuis mai 2008 elle s'appelle bibliothèque Frédéric Kiesel.

FolkloreModifier

La fête de la pomme est une foire artisanale ayant pour thèmes les pommes, organisée annuellement par le Syndicat d'Initiative du village au début de l'automne. Elle propose de nombreux produits dérivés du fruit, des stands didactiques, des animations de rue[13] et l'on peut même y faire presser ses propres pommes pour en récolter le jus[14].

TransportsModifier

Une ligne de bus TEC relie le village à Athus, Messancy et Differt : la ligne 76/1.

Une ligne de bus TEC relie le village a Arlon: la ligne 20.

SportsModifier

Le village possède un club de football : le S.C. Rachecourt évoluant en division provinciale belge. Le village possède aussi une école d'escalade qui dépend de l'Union Lorraine de Spéléologie. Club de niveau international.

Notes et référencesModifier

  1. Recensement officiel annuel de la commune d'Aubange, service population, au 31 décembre 2012
  2. Zesummegestallt vum Henri Leyder-Lëtzebuerger Mabelrienkalender 1997-iwwerschaft 3/2011.
  3. « Tout Rachecourt dans les pommes », sur Site du Syndicat d'initiative du village
  4. ou encore Pliensbachien
  5. La macigno est un terme de géologie désignant une roche composée de quartz, de mica, d'argile et d'oxyde de fer réunis par un ciment calcaire http://artflx.uchicago.edu/cgi-bin/dicos/pubdico1look.pl?strippedhw=macigno&dicoid=LITTRE1872
  6. Centre d'Histoire et d'architecture du bâtiment, ouvrage collectif, Architecture rurale de Wallonie, Lorraine belge , édition Pierre Mardaga, 19/83 (ISBN 2 8021 0056 4) p. 39
  7. « Un sentier pour commémorer les aviateurs décédés pendant la deuxième guerre mondiale à Rachecourt. », sur Site internet officiel du quotidien belge « L'Avenir ».
  8. Source : registres de la population de la commune d'Aubange consultés en avril 2013.
  9. Centre d'Histoire et d'architecture du bâtiment ouvrage collectif, Architecture rurale de Wallonie, Lorraine belge Op. cit. p. 113 et p. 114
  10. « Aubange », sur le Site des Combles et Clochers
  11. « La pomme de Rachecourt », sur Site internet de al Fédération du tourisme du Luxembourg Belge
  12. « Les écoles de la commune d'Aubange », sur Site internet officiel de la commune d'Aubange.
  13. « Tout Rachecourt dans les pommes », sur Site internet de Wallonie-Bruxelles Tourisme
  14. « Rachecourt Jus », sur Site internet du pressoir artisanal de Rachecourt

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :