Ouvrir le menu principal

Race Across America

Race Across America
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création 1982
Organisateur(s) Ultra Marathon Cycling Association
Catégorie Ultrafond
Périodicité annuel (juin)
Lieu(x) Drapeau des États-Unis États-Unis
Site web officiel www.raceacrossamerica.org

La Race Across America, ou RAAM, est une course cycliste d'ultrafond à travers les États-Unis organisée par l'Ultra Marathon Cycling Association (UMCA). Le parcours diffère d'une année à l'autre mais s'est toujours déroulé de la côte Ouest à la côte Est, sur une distance moyenne de 4 800 km. Il s'agit de l'une des courses d'endurance les plus longues au monde, et de la plus vieille course cycliste d'ultrafond toujours active[1].

HistoireModifier

 
4 coureurs originaux de la course (Lon Haldeman, John Howard, Michael Shermer, John Marino) en 2011.

En 1982, John Marino organisa ce qu'il nomma The Great American Bike Race, reliant Santa Monica à New York, auquel il prit lui-même part avec trois autres concurrents, John Howard, Michael Shermer et Lon Haldeman. Ce dernier remporta l'épreuve en 9 jours, 20 heures et 2 minutes. Le concept rencontra rapidement du succès et attira des concurrents étrangers.

En 1989, une catégorie pour équipes de quatre, courant ensemble ou en relais, fut introduite. L'année 2006 vit l'apparition de la catégorie Solo Enduro, qui octroyait aux coureurs un capital de 40 heures de repos non comptabilisées dans le chrono final, dans le but d'améliorer la sécurité et de mettre l'accent sur l'endurance à l'effort plutôt que sur la résistance au sommeil. Cette catégorie a toutefois été supprimée et le vainqueur du classement général est celui qui réalise le temps le plus court du départ à l'arrivée, arrêts compris.

En 2007, la famille Boethling rachète les droits de la course et la développe en franchise[1]. Le film Bicycle Dreams sur la RAAM fait polémique car un coureur y perd la vie et plusieurs phénomènes hallucinatoires puissants affectant les coureurs y sont décrits[1].

En 2019, les Français Jean-Luc Pérez et Evens Stievenart remportent la RAAM catégorie duo et battent le record de l'épreuve en 6 jours, 10 heures et 39 minutes[2],[3].

DescriptionModifier

InscriptionModifier

Chaque participant paie $3.000 pour concourir (les équipes paient jusqu'à $12.000), et doit réaliser la course en 13 jours maximum (400 kilomètres par jour minimum). Les participants doivent également se financer une équipe de soutien de 5-6 membres, et au moins 3 véhicules. Les produits des frais de participation sont utilisés pour la logistique de la course, et distribués à différentes causes associatives[1].

ParcoursModifier

La course n'est pas divisée en étapes et les coureurs parcourent chaque jour autant de distance qu'ils en sont physiquement capables, gérant eux-mêmes leurs périodes de repos. Les coureurs de tête dorment environ 1,5 heure par 24 heures et bouclent le parcours en 8 à 9 jours. Les premières équipes y parviennent en 6 à 7 jours. Chaque coureur ou équipe doit organiser son ravitaillement et assistance technique et médicale ainsi qu'une escorte de sécurité pour la nuit.

ConditionsModifier

L'inscription n'est ouverte qu'aux concurrents ayant démontré leur aptitude au cours d'au moins un événement qualificatoire antérieur (à peu près 45 courses d'ultrafond permettent de s'inscrire à la RAAM[1]). Il n'y a pas de prix distribués pour les vainqueurs, ce qui explique pour certains qu'il n'y ait jamais eu de problème de dopage lors de cette course[4].

L'intensité physique de la course provoque généralement les symptomes physiologiques suivant chez les coureurs : gonflage des chevilles et des genoux, perte du tonus musculaire dans le cou, hallucinations visuelles, irritation de la rétine, perte d'appétit, perte de gestion des émotions, un ensemble de facteurs propices aux deliriums[5]. Les participants s'exposent aussi à des risques d'infection pulmonaire[6].

Chaque année, 2/3 des participants solo finissent la course, et 85% des participants courant en équipe[1]. Outside Magazine qualifie cette course d'«évènement sportif le plus dur au monde»[7].

PalmarèsModifier

RecordsModifier

Les variations du parcours ne permettent pas de comparer les temps bruts réalisés d'une année sur l'autre. La meilleure moyenne horaire enregistrée fut celle de Pete Penseyres en 1986, courant 5 000 kilomètres au rythme de 24,8 km/h. Chez les femmes, le record est détenu par Seana Hogan, qui franchit 4 686 km à 21,3 km/h de moyenne.

Deux coureurs se partagent le record de victoires avec cinq titres : le Slovène Jure Robič (en 2004, 2005, 2007, 2008 et 2010), et l'Autrichien Christoph Strasser (en 2011, 2013, 2014, 2017 et 2018).

HommesModifier

 
Départ de la course 2007.
Année Vainqueur Nationalité Route Distance Temps Moyenne
1982 Lon Haldeman   États-Unis Santa Monica Pier, CA to Empire State Building, New York, NY 2 968 milles (4 777 km) 9 j 20 h 02 min 12,6 milles par heure (20,28 km/h)
1983 Lon Haldeman   États-Unis Santa Monica Pier, CA to Boardwalk, Atlantic City, NJ 3 170 milles (5 102 km) 10 j 16 h 29 min 12,4 milles par heure (19,96 km/h)
1984 Pete Penseyres   États-Unis Huntington Beach, CA to Boardwalk, Atlantic City, NJ 3 047 milles (4 904 km) 9 j 13 h 13 min 13,3 milles par heure (21,4 km/h)
1985 Jonathan Boyer   États-Unis Huntington Beach, CA to Boardwalk, Atlantic City, NJ 3 120 milles (5 021 km) 9 j 02 h 06 min 14,3 milles par heure (23,01 km/h)
1986 Pete Penseyres   États-Unis Huntington Beach, CA to Boardwalk, Atlantic City, NJ 3 107 milles (5 000 km) 8 j 09 h 47 min 15,4 milles par heure (24,78 km/h)
1987 Michael Secrest   États-Unis San Francisco, CA to Washington Monument, DC 3 127 milles (5 032 km) 9 j 11 h 35 min 13,7 milles par heure (22,05 km/h)
1988 Franz Spilauer   Autriche San Francisco, CA to Washington Monument, DC 3 073 milles (4 946 km) 9 j 07 h 09 min 13,8 milles par heure (22,21 km/h)
1989 Paul Solon   États-Unis Fairgrounds, Irvine, CA to Battery Park, New York, NY 2 911 milles (4 685 km) 8 j 08 h 45 min 14,5 milles par heure (23,34 km/h)
1990 Bob Fourney   États-Unis Holiday Inn, Irvine, CA to Rousakis Plaza, Savannah, GA 2 930 milles (4 715 km) 8 j 11 h 26 min 14,4 milles par heure (23,17 km/h)
1991 Bob Fourney   États-Unis Irvine, CA to Savannah, GA 2 930 milles (4 715 km) 8 j 16 h 44 min 14,0 milles par heure (22,53 km/h)
1992 Rob Kish   États-Unis Irvine, CA to Savannah, GA 2 911 milles (4 685 km) 8 j 03 h 11 min 14,9 milles par heure (23,98 km/h)
1993 Gerry Tatrai   Australie Irvine, CA to Savannah, GA 2 910 milles (4 683 km) 8 j 20 h 19 min 13,7 milles par heure (22,05 km/h)
1994 Rob Kish   États-Unis Irvine, CA to Savannah, GA 2 901 milles (4 669 km) 8 j 14 h 25 min 14,1 milles par heure (22,69 km/h)
1995 Rob Kish   États-Unis Irvine, CA to Savannah, GA 2 912 milles (4 686 km) 8 j 19 h 59 min 13,7 milles par heure (22,05 km/h)
1996 Daniel Chew   États-Unis Irvine, CA to Savannah, GA 2 905 milles (4 675 km) 8 j 07 h 14 min 14,6 milles par heure (23,5 km/h)
1997 Wolfgang Fasching   Autriche Irvine, CA to Savannah, GA 3 025 milles (4 868 km) 9 j 04 h 50 min 13,7 milles par heure (22,05 km/h)
1998 Gerry Tatrai   Australie Irvine, CA to Savannah, GA 2 906 milles (4 677 km) 8 j 11 h 22 min 14,3 milles par heure (23,01 km/h)
1999 Danny Chew   États-Unis Irvine, CA to Savannah, GA 2 938 milles (4 728 km) 8 j 7 h 34 min 14,7 milles par heure (23,66 km/h)
2000 Wolfgang Fasching   Autriche Portland, OR to Pensacola Beach, FL 2 975,1 milles (4 788 km) 8 j 10 h 19 min 14,7 milles par heure (23,66 km/h)
2001 Andrea Clavadetscher   Liechtenstein Portland, OR to Pensacola Beach, FL 2 983,2 milles (4 801 km) 9 j 00 h 17 min 13,8 milles par heure (22,21 km/h)
2002 Wolfgang Fasching   Autriche Portland, OR to Pensacola Beach, FL 2 991,9 milles (4 815 km) 9 j 03 h 38 min 13,6 milles par heure (21,89 km/h)
2003 Allen Larsen   États-Unis San Diego, CA to Atlantic City, NJ 2 921,7 milles (4 702 km) 8 j 23 h 36 min 13,6 milles par heure (21,89 km/h)
2004 Jure Robič   Slovénie San Diego, CA to Atlantic City, NJ 2 958,5 milles (4 761,2 km) 8 j 09 h 51 min 14,7 milles par heure (23,66 km/h)
2005 Jure Robič   Slovénie San Diego, CA to Atlantic City, NJ 3 051,7 milles (4 911,2 km) 9 j 8 h 48 min 13,6 milles par heure (21,89 km/h)
2006 Daniel Wyss   Suisse Oceanside, CA to Atlantic City, NJ 3 042,8 milles (4 896,9 km) 9 j 11 h 50 min 13,4 milles par heure (21,57 km/h)
2007 Jure Robič   Slovénie Oceanside, CA to Atlantic City, NJ 3 042,8 milles (4 896,9 km) 8 j 19 h 33 min 14,4 milles par heure (23,17 km/h)
2008 Jure Robič   Slovénie Oceanside, CA to Annapolis, MD 3 014,4 milles (4 851,2 km) 8 j 23 h 33 min 14,0 milles par heure (22,53 km/h)
2009 Daniel Wyss   Suisse Oceanside, CA to Annapolis, MD 3 021,3 milles (4 862,3 km) 8 j 5 h 45 min 15,28 milles par heure (24,59 km/h)
2010 Jure Robič   Slovénie Oceanside, CA to Annapolis, MD 3 005,1 milles (4 836,2 km) 9 j 1 h 1 min 13,85 milles par heure (22,29 km/h)
2011 Christoph Strasser[4]   Autriche Oceanside, CA to Annapolis, MD 2 989,5 milles (4 811,1 km) 8 j 8 h 6 min 14,94 milles par heure (24,04 km/h)
2012 Reto Schoch   Suisse Oceanside, CA to Annapolis, MD 2 989,5 milles (4 811,1 km) 8 j h 29 15,05 milles par heure (24,22 km/h)
2013 Christoph Strasser   Autriche Oceanside, CA to Annapolis, MD 2 993,3 milles (4 817,2 km) 7 j 22 h 52 15,68 milles par heure (25,23 km/h)
2014 Christoph Strasser   Autriche Oceanside, CA to Annapolis, MD 3 020,0 milles (4 860,2 km) 7 j 15 h 56 16,42 milles par heure (26,43 km/h)
2015 Severin Zotter   Autriche Oceanside, CA to Annapolis, MD 3 020,0 milles (4 860,2 km) 8 j h 17 15,08 milles par heure (24,27 km/h)
2016 Pierre Bischoff   Allemagne Oceanside, CA to Annapolis, MD 3 020,0 milles (4 860,2 km) 9 j 17 h 9 13,16 milles par heure (21,18 km/h)
2017 Christoph Strasser   Autriche Oceanside, CA to Annapolis, MD 3 070,0 milles (4 940,7 km) 8 j h 34 15,23 milles par heure (24,51 km/h)
2018 Christoph Strasser[1]   Autriche Oceanside, CA to Annapolis, MD 3 069,8 milles (4 940,4 km) 8 j h 23 15,94 milles par heure (25,65 km/h)

FemmesModifier

Année Première Nationalité
1984 Shelby Hayden-Clifton   États-Unis
1985 Susan Notorangelo-Haldeman   États-Unis
1986 Elaine Mariolle   États-Unis
1987 Casey Patterson   États-Unis
1988 Cindi Staiger   États-Unis
1989 Susan Notorangelo-Haldeman   États-Unis
1990 Nancy Raposo   États-Unis
1991 Cathy Ellis   États-Unis
1992 Seana Hogan   États-Unis
1993 Seana Hogan   États-Unis
1994 Seana Hogan   États-Unis
1995 Seana Hogan   États-Unis
1996 aucune femme à l'arrivée
1997 Seana Hogan   États-Unis
1998 Seana Hogan   États-Unis
1999 aucune femme au départ
2000 Cassie Lowe   Australie
2001 Cassie Lowe   Australie
2002 aucune femme à l'arrivée
2003 aucune femme à l'arrivée
2004 aucune femme au départ
2005 Cat Berge   Suède
2006 Shanna Armstrong   États-Unis
2007 aucune femme à l'arrivée
2008 aucune femme à l'arrivée
2009 Daniela Figueiredo Genovesi   Brésil
2010 Barbara Buatois   France
2011 Leah Goldstein (kickboxer et commando de l'armée israélienne)[4]   Israël
2012 Trix Zgraggen   Suisse
2013 Cassie Schumacher   États-Unis
2014 Janice Sheufelt   États-Unis
2015 Isabelle Pulver   Suisse
2016 Nicole Reist   Suisse
2017 Sarah Cooper   États-Unis
2018 Nicole Reist   Suisse

RéférencesModifier

  1. a b c d e f et g (en) Steve Maxwell, « The Outer Line: Why the Race Across America is cycling’s hardest race », VeloNews,‎ (lire en ligne)
  2. Olivier Haralambon, « L'exploit de deux Français sur la prestigieuse Race Across America », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  3. Jean-François Fournier, « Race Across France, les cyclistes de l’extrême au bout de leurs forces », La Croix,‎ (lire en ligne)
  4. a b et c (en) Dave Seminara, « In Cycling Race Across America, Sleep Is Shunned », New York Times,‎ (lire en ligne)
  5. (en) Selene Yeager, « 7 Crazy Things That Happen to Your Body During RAAM », Bicycling,‎ (lire en ligne)
  6. (en) David Giddens, « Canadians ride 'the indelible race' across America », CBC,‎ (lire en ligne)
  7. (en) Lailani Mendoze, « Race Across America: Giving Michelle a finish line », Sun Peaks Independent News,‎ (lire en ligne)

Liens externesModifier