Rababe Arafi

athlète marocaine

Rababe Arafi
Image illustrative de l’article Rababe Arafi
Rababe Arafi en 2018
Informations
Disciplines 800,1 500 m
Période d'activité Depuis 2012
Nationalité Drapeau : Maroc Marocaine
Naissance (30 ans)
Lieu Khouribga
Taille 1,67 m
Poids 52 kg
Palmarès
Championnats d'Afrique 1 2 1
Jeux de la Francophonie 2 - -

Rababe Arafi (née le à Khouribga) est une athlète marocaine, spécialiste des courses de demi-fond.

BiographieModifier

Née le à Khouribga, Rababe Arafi commence l'athlétisme assez tôt. En 2006, âgée seulement de 15 ans, elle signe déjà 2 min 12 s sur 800 m et 4 min 21 s sur 1 500 m. En 2007, elle est sélectionnée dans l'équipe du Maroc pour les championnats du monde de cross-country, mais ne finit pas la course.

Ce n'est qu'en 2011 que la Marocaine renoue avec les stades. Elle court en 2 min 09 s et 4 min 29 s. En , elle remporte à la surprise générale le titre des championnats d'Afrique de Porto-Novo au Bénin, en 4 min 05 s 80, nouveau record des championnats, devançant sur le podium les Kényanes Mary Kuria et Margaret Wangari[1].

L'année suivante, elle décroche sur cette même distance le titre des championnats panarabes à Doha en 4 min 05 s 22. Aux Jeux méditerranéens de Mersin, elle ne termine pas la course sur 1 500 m, tandis que sur le relais 4 × 400 m auquel elle est intégrée, l'équipe marocaine est disqualifiée. En août, elle atteint les demi-finales des championnats du monde de Moscou puis remporte en fin de saison le titre des Jeux de la Francophonie[2] et des Jeux de la solidarité islamique.

En , la Marocaine remporte initialement la médaille de bronze du 1 500 m des championnats du monde en salle de Sopot. Mais, étant l'origine de la chute de l'Américaine Heather Kampf, elle est disqualifiée[3]. Le , à Pékin, elle porte son record personnel à 4 min 02 s 71. En août, elle ne conserve pas son titre de championne d'Afrique lors des championnats d'Afrique de Marrakech, dans son pays, mais remporte tout de même la médaille de bronze. Elle est battue par la Kényane Hellen Obiri, et l'Éthiopienne Dawit Seyaum.

 
Rababe Arafi et Sifan Hassan lors des mondiaux en salle 2018.

En , Rababe Arafi est à la fois alignée sur 800 m et 1 500 m aux championnats du monde de Pékin. Lors des mondiaux, elle descend pour la première fois sous les 2 minutes au 800 m, réalisant 1 min 58 s 55, temps lui permettant d'accéder à la finale. Lors de cette finale, elle échoue au pied du podium en 1 min 58 s 90, derrière Eunice Sum médaillée de bronze en 1 min 58 s 18[4]. Sur 1 500 m, elle entre également en finale et termine 9e.

En 2016, elle remporte sa troisième médaille consécutive sur 1 500 m aux championnats d'Afrique, cette-fois l'argent en 4 min 03 s 95 (son meilleur temps de la saison), derrière Caster Semenya. Sur 800 m, elle ne se classe que 5e. En août, elle participe à ses premiers Jeux olympiques à Rio de Janeiro et termine 12e et dernière de la finale du 1 500 m[5].

En 2017, elle commence la saison par un second titre aux Jeux de la solidarité islamique. Puis, le , à l'occasion du Prefontaine Classic de Eugene, elle porte son record à 4 min 01 s 75. En juillet, elle remporte également son second titre des Jeux de la Francophonie à Abidjan. En août, elle termine huitième des championnats du monde de Londres sur en 4 min 04 s 35[6].

En , elle commence la saison en salle sur 800 m et améliore à Val-de-Reuil son record de 15 centièmes, en 2 min 02 s 49. Puis, le , lors de l'étape de Toruń du circuit mondial en salle de l'IAAF, Rababe Arafi bat la championne du monde du 5 000 m Hellen Obiri sur 1 500 m, en remportant la course en 4 min 04 s 76, nouveau record personnel[7]. Le , lors du Golden Spike Ostrava, elle bat sur 800 m l'éthiopienne Genzebe Dibaba, pour remporter la course en 1 min 59 s 20[8].

Fin , aux Jeux méditerranéens de Tarragone, Rababe Arafi réalise le doublé 800 m / 1 500 m. Vainqueure en 2 min 01 s 01 et 4 min 12 s 83, elle devance sur chacune des courses sa compatriote Malika Akkaoui[9].Lors de ces championnat elle participe aussi au Relais 4 × 400 mètres en réalisant le record du Maroc avec Assia Raziki, Malika Akkaoui et Khadija Ouardi.Le , elle termine à la 5e du 1 500 m de l'Athletissima de Lausanne en 3 min 59 s 15, nouveau record du Maroc[10]. Le , lors du Meeting Herculis de Monaco, elle termine 6e du 800 m en améliorant son record personnel à 1 min 57 s 47.

En , lors de la deuxième étape de la Ligue de Diamant qui se déroulait à Shanghai (Chine), elle effectue lors du 1500 m féminin un temps de 4 min 1 s 15 et signe alors la meilleure performance de l’année[11],[12].

Elle se classe 7e des championnats du monde 2019 à Doha sur 800 m[13].

PalmarèsModifier

Date Compétition Lieu Résultat Épreuve Temps
2012 Championnats d'Afrique Porto-Novo 1re 1 500 m 4 min 05 s 80
2013 Championnats panarabes Doha 1re 1 500 m 4 min 53 s 92
1re 4 × 400 m 3 min 42 s 10
Jeux de la Francophonie Nice 1re 1 500 m 4 min 18 s 70
Jeux de la solidarité islamique Palembang 1re 1 500 m 4 min 19 s 27
2014 Championnats du monde en salle Sopot finale 800 m DQ[14]
Championnats d'Afrique Marrakech 3e 1 500 m 4 min 12 s 08
2015 Championnats panarabes Madinat 'Isa 2e 1 500 m 5 min 22 s 30
Championnats du monde Pékin 4e 800 m 1 min 58 s 90
9e 1 500 m 4 min 13 s 66
Jeux mondiaux militaires Mungyeong 5e 1 500 m 4 min 21 s 17
2016 Championnats d'Afrique Durban 5e 800 m 2 min 01 s 49
2e 1 500 m 4 min 03 s 95
Jeux olympiques Rio de Janeiro 12e 1 500 m 4 min 15 s 16
2017 Jeux de la solidarité islamique Bakou 1re 1 500 m 4 min 18 s 82
Jeux de la Francophonie Abidjan 1re 1 500 m 4 min 17 s 23
Championnats du monde Londres 8e 1 500 m 4 min 04 s 35
2018 Championnats du monde en salle Birmingham 8e 1 500 m 4 min 14 s 94
Jeux méditerranéens Tarragone 1re 800 m 2 min 01 s 01
1re 1 500 m 4 min 12 s 83
Championnats d'Afrique Asaba 2e 1 500 m 4 min 14 s 12
Ligue de diamant 8e 800 m 2 min 02 s 81
8e 1 500 m 4 min 03 s 82
Coupe continentale Ostrava 3e 1 500 m 4 min 17 s 19
2019 Jeux africains Rabat 2e 800 m 2 min 03 s 20
Ligue de diamant 7e 1 500 m 4 min 03 s 44
Championnats du monde Doha 7e 800 m 2 min 00 s 48
9e 1 500 m 3 min 59 s 93

RecordsModifier

Épreuve Temps Lieu Date
800 m Plein air 1 min 57 s 47   Monaco
En salle 2 min 02 s 49   Val-de-Reuil
1 500 m Plein air 3 min 58 s 84 (NR)   Rabat
En salle 4 min 02 s 46 (NR)   Toruń
Mile Plein air 4 min 18 s 42 (NR)   Monaco
En salle 4 min 29 s 74   Birmingham
3 000 m Plein air 9 min 34 s 78   Meknès
En salle 8 min 54 s 92   Eaubonne

Notes et référencesModifier

  1. (fr) « 18e Championnats d'Afrique d'athlétisme : Rabab Arafi (1500m) et Mouhcine Cheaouri (saut à la perche) s’illustrent au Bénin », sur libe.ma, (consulté le 23 décembre 2012)
  2. « IAAF: Francophone Games records from Poles Jagaciak and Grzeszczuk| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 16 février 2018)
  3. (en-US) « Nicole Sifuentes shares how she was promoted to bronze medal after originally finishing 4th », sur www.flotrack.org (consulté le 16 février 2018)
  4. « Mondiaux d'athlétisme (Pékin 2015): la marocaine Rababe Arafi 4e en finale du 800m | MAP Express », MAP Express,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2018)
  5. , LE MATIN, « Le Matin - Rababe Arafi rate sa finale du 1.500 m », Le Matin,‎ (lire en ligne, consulté le 16 février 2018)
  6. (en) « 1500 Metres Results », sur iaaf.org
  7. « IAAF: Lisek and Bukowiecki dominate in Torun| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 16 février 2018)
  8. « IAAF: Echevarria’s momentum continues: 8.66m in Ostrava| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 16 juin 2018)
  9. « IAAF: Arafi and Guliyev excel as Mediterranean Games conclude| News | iaaf.org », sur iaaf.org (consulté le 1er juillet 2018)
  10. (en) « Programme 2018 & Results - Diamond League - Lausanne », sur lausanne.diamondleague.com (consulté le 5 juillet 2018)
  11. « À Shanghaï, Rababe Arafi signe la meilleure performance mondiale de l'année sur 1500 m féminin », sur Al HuffPost Maghreb, (consulté le 20 mai 2019)
  12. « Lyles pips Coleman in Shanghai sprint photo finish », sur Eurosport UK, (consulté le 20 mai 2019)
  13. « World Championships Doha 2019 women 800m report | iaaf.org », sur www.iaaf.org (consulté le 4 octobre 2019)
  14. Initialement médaillée de bronze, Rababe Arafi est disqualifiée car est elle à l'origine de la chute de l'Américaine Heather Kampf, suite à une bousculade

Liens externesModifier