Méchant (fiction)

personnage de fiction représentant le Mal et donnant un but à la vie du Gentil
(Redirigé depuis Rôle du méchant)

Un méchant est, dans un récit de fiction, un personnage incarnant le mal ou agissant comme tel. Il est opposé au protagoniste principal, appelé le héros.

Stéréotype du méchant portant un haut-de-forme, un costume noir et une moustache en guidon, figure familière des mélodrames et du cinéma muet.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • (en) Mike Alsford, Heroes and Villains, Baylor University Press, , 172 p. (ISBN 978-1-932792-92-8, lire en ligne).
  • (en) Francesca T. Barbini (dir.), A Shadow Within : Evil in Fantasy and Science Fiction, Luna Press Publishing, , 432 p. (ISBN 978-1-911143-91-8).
  • (en) A. J. Dalton, The Satanic in Science Fiction and Fantasy, Luna Press Publishing, , 152 p. (ISBN 978-1-913387-04-4).
  • Olivier Dobremel, Méchants : les grandes figures du mal au cinéma et dans la pop culture, Paris, Hachette heroes, , 319 p. (ISBN 978-2-01-700398-4).
  • (en) Anna Fåhraeus (dir.) et Dikmen Yakalı Çamoğlu (dir.), Villains and Villainy : Embodiments of Evil in Literature, Popular Culture and Media, Amsterdam, Rodopi, coll. « At the Interface / Probing the Boundaries » (no 76), , 213 p. (ISBN 978-90-420-3393-1).
  • (en) Burcu Genc (dir.) et Corinna Lenhardt (dir.), Global Perspectives on Villains and Villainy Today, Leyde, Brill, , XIV-250 p. (ISBN 978-1-84888-052-8, DOI 10.1163/9781848880528, lire en ligne).
  • (en) Henry David Gray, « The Treatment of the Villain in Shakespeare and Molière », The Sewanee Review, Johns Hopkins University Press, vol. 7, no 1,‎ , p. 68-82 (JSTOR 27528026).
  • (en) Jamey Heit (dir.), Vader, Voldemort and Other Villains : Essays on Evil in Popular Media, Jefferson (Caroline du Nord), McFarland & Company, , 233 p. (ISBN 978-0-7864-5845-5, présentation en ligne).
  • (en) Juliet John, Dickens's Villains : Melodrama, Character, Popular Culture, Oxford University Press, , XIII-258 p. (ISBN 0-19-818461-1, présentation en ligne).
  • François Jost, Les nouveaux méchants : quand les séries américaines font bouger les lignes du bien et du mal, Montrouge, Bayard, , 281 p. (ISBN 978-2-227-48796-3).
  • (en) Orrin E. Klapp, « American Villain-Types », American Sociological Review, American Sociological Association, vol. 21, no 3,‎ , p. 337-340 (JSTOR 2089289).
  • (en) Sara Martín, Masculinity and Patriarchal Villainy in the British Novel : From Hitler to Voldemort, Routledge, coll. « Routledge Interdisciplinary Perspectives on Literature », , 248 p. (ISBN 978-0-367-44146-3).
  • (en) Janet Pate, The Great Villains, Indianapolis, Bobbs-Merrill, , 120 p. (ISBN 0-672-52153-9).
  • (en) Bridget M. Marshall, « The Face of Evil : Phrenology, Physiognomy, and the Gothic Villain », Hungarian Journal of English and American Studies, vol. 6, no 2 « Changing Picture Settings »,‎ , p. 161-172 (JSTOR 27528026).
  • (en) Benjamin Poore, Neo-Victorian Villains : Adaptations and Transformations in Popular Culture, Leiden/Boston, Brill Rodopi, , 348 p. (ISBN 978-90-04-32224-0, présentation en ligne).
  • Christophe Regina (dir.) et Lucien Faggion (dir.), Dictionnaire de la méchanceté, Paris, Max Milo, coll. « Beaux livres », , 381 p. (ISBN 978-2-315-00480-5).
Littérature jeunesse
rééd. illustrations de Bruno Salomone, Milan, 2016 (ISBN 9782745978004)

Articles connexesModifier