Révolution de 1934

Colonne des Gardes civils, avec des prisonniers, durant la révolution de 1934, à Brasoñera.

La révolution de 1934 (en espagnol : Revolución de 1934), ou grève générale révolutionnaire en Espagne de 1934 (en espagnol : huelga general revolucionaria en España de 1934), est un mouvement de grève générale révolutionnaire ayant eu lieu du au lors du bienio negro radical-cediste de la Seconde République espagnole (second exercice biennal 1933-1936 à majorité de députés de droite et du centre). Ce mouvement est lancé depuis de nombreux secteurs et par d'importants dirigeants du PSOE (Parti socialiste ouvrier espagnol) et de l'UGT (Union générale des travailleurs) tels que Francisco Largo Caballero et Indalecio Prieto, ainsi que de façon inégale par la CNT (Confédération générale du travail), la FAI (Fédération anarchiste ibérique) et le PCE (Parti communiste espagnal).

Les principaux foyers de la rébellion ont eu lieu en Catalogne et en Asturies, région où ont eu lieu les événements les plus graves. Par ailleurs, les bassins miniers de Castille-et-León et les villes de la province de Valladolid ont également été importants.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier