Révolte d'Aissó

soulèvement (826-827) opposant noblesse autochtone de la marche d'Espagne et noblesse franque

La Révolte d'Aissó correspond au soulèvement armé qui oppose entre 826 et 827 la noblesse autochtone de la marche d'Espagne conduite par Ayxun ibn Sulayman ibn Yaqdhan al-Arabí (ca), dit Aissó ou Ayxun, à la noblesse franque arrivée avec la conquête carolingienne conduite par Bernard de Septimanie qui est alors comte de Barcelone et de Gérone, comte de Toulouse, duc de Septimanie.

La révolte a lieu dans les comtés de Barcelone, d'Osona, qui est sous le contrôle de Bernard de Septimanie et de Cerdagne, dont le comte est Aznar Ier Galíndez. Bernard et Aznar sont considérés comme des usurpateurs étrangers et contre eux on trouve Guillemó (ca) qui est le fils du comte de Barcelone Berà. La participation des troupes musulmanes dans le conflit indique une certaine convergence d'intérêt entre la population locale hispano-romano-gothiquo-musulmane et l'émirat de Cordoue, ce qui évidemment était contraire aux visées expansionnistes de l'empire franc.

Antécédents

modifier

La révolte d'Aissó et de Guillemó

modifier

Siège de Gérone (827) (ca)

Les conséquences

modifier
 
Domaine de Bernard de Septimanie entre 826 et 832.

Notes et références

modifier
(ca) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en catalan intitulé « Revolta d'Aissó » (voir la liste des auteurs).

Voir aussi

modifier

Bibliographie

modifier