Réverbération à convolution

Une réverbération à convolution est un processus de simulation numérique de la réverbération d'un espace physique ou virtuel. Il est basé sur l'opération de convolution mathématique, et utilise un échantillon audio préenregistré de la réponse impulsionnelle de l'espace étant modélisé. Ce sont aussi des outils permettant entre autres choses la capture des caractéristiques acoustiques d’un lieu pour les reproduire en tant que réverbération artificielle[1]. C'est aussi le premier type de réverbération numérique permettant à l'utilisateur de créer ses propres programmes.

Création de réponses impulsionnellesModifier

ConvolutionModifier

Il y a plusieurs procédés possibles, un(des) haut-parleur(s) pour émettre un signal sonore et un(des) micro(s) pour le capturer sur un appareil enregistreur :

Le signal sonore sera, soit :

  • de nature impulsionnelle[2]. Certains fabricants utilisent par exemple un pistolet à blanc[3] ;
  • avec une méthode de balayage sinusoïdale, un sweep ;
  • d'autres méthodes combinatoires ou complexes[1].

DéconvolutionModifier

ApplicationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Jonathan Sterne, « Space within Space: Artificial Reverb and the Detachable Echo », Grey Room, no 60,‎ , p. 110–131 (ISSN 1526-3819, DOI 10.1162/GREY_a_00177, lire en ligne, consulté le )
  2. Une réponse impulsionnelle est un enregistrement de la réverbération produite dans un espace acoustique lorsqu'une impulsion est générée,voir:distribution de Dirac
  3. pistolet du genre de ceux utilisées dans les courses d'athlétisme.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier