Résolution 167 du Conseil de sécurité des Nations unies

résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies
Conseil de sécurité
des Nations unies

Résolution 167
Description de l'image Flag of Mauritania.svg.
Caractéristiques
Date 25 octobre 1961
Séance no  971
Code S/4969
Vote Pour : 9
Abs. : 1
Contre : 1
Sujet Admission de la Mauritanie
Résultat Adoptée

Membres permanents

Membres non permanents

La Résolution 167 est une résolution du Conseil de sécurité de l'ONU votée le au cours de la 971e session du Conseil de sécurité concernant la Mauritanie et qui recommande à l'Assemblée générale des Nations unies d'admettre ce pays comme nouveau membre.

VoteModifier

La résolution est approuvé par 9 voix.
Le vote contre est celui de la République arabe unie.
L'abstention est celle de l'URSS.

Contexte historiqueModifier

Colonie française depuis 1920, en 1946, la Mauritanie accède au statut de territoire d'outre-mer et le , Ahmeddou Ould Horma Ould Babana devient le premier député mauritanien. Cela permet dès 1948, le développement d'une élite et de partis politiques. La loi-cadre Gaston Defferre du permet la création d'un pouvoir exécutif local dont la mise en place est confiée à un avocat Mokhtar Ould Daddah. Après le référendum de 1958, la Constitution mauritanienne adoptée l'année suivante instaure un régime parlementaire. L'indépendance est proclamée le . Le pays est reconnu officiellement par l'Organisation des Nations unies (ONU) le et devient membre fondateur de l'Organisation de l'unité africaine (OUA) en 1963. . (issu de l'article Mauritanie).

À la suite de cette résolution ce pays est admis à l'ONU le 27 octobre 1961[1],[2].

TexteModifier

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :