Réserve naturelle de l'Alataou de Kouznetsk

réserve naturelle de Russie
Réserve naturelle de l'Alataou de Kouznetsk
Kem-004.jpg
Paysage de l'Alataou avec des Larix sibirica
Géographie
Pays
Coordonnées
Ville proche
Superficie
412 900 ha
Administration
Type
Catégorie UICN
WDPA
Création
27 décembre 1989
Site web
Localisation sur la carte de Russie
voir sur la carte de Russie
Green pog.svg

La réserve naturelle de l'Alataou de Kouznetsk (en russe : Государственный природный заповедник « Кузнецкий Алатау ») est une réserve naturelle d'État située en fédération de Russie dans l'oblast de Kemerovo. Elle a été instituée le et couvre une surface de 412 900 hectares. La zone de surveillance autour de la réserve est de 245 931 hectares.

GéographieModifier

La réserve naturelle se trouve au sud de la Sibérie centrale dans la partie la plus haute de la chaîne de l'Alataou de Kouznetsk et dans les territoires administratifs du raïon de Tissoul, du raïon de Novokouznetsk et du raïon de Mejdouretchensk. La zone de surveillance fondée en 1993 dépend en plus des précédents du raïon de Krapivinsk et de la république autonome de Khakassie. Elle est large de quatre à vingt kilomètres.

Faune et floreModifier

La réserve répertorie 572 espèces de plantes. La plus grande partie de son territoire est recouverte de forêts de la taïga montagneuse formée de conifères, dont le pin de Sibérie, qui se changent sur les pentes orientales en forêts de conifères mélangés à des feuillus. La végétation est celle de la ceinture supérieure de la steppe et de la steppe boisée, jusqu'à la taïga et les zones de type alpin, ainsi que la toundra de haute montagne. C'est ainsi que des espèces rares poussent dans la réserve comme le sabot de Vénus, l'orpin rose, Rhaponticum carthamoides (dite ici la racine du cerf) et des espèces endémiques.

Quant aux animaux, ce sont 273 espèces d'oiseaux qui sont répertoriées, 65 espèces de mammifères dont 11 insectivores, 9 chauves-souris, 24 rongeurs, 13 carnivores et 5 ongulés. Le noyau de cette faune est celui de la taïga. On peut ainsi observer la musaraigne naine, la brune ou celle à grandes dents, la taupe de l'Altaï, le tamias, le campagnol gris-roux, etc. ainsi que l'ours brun, le blaireau, la loutre, le renard, le loup et l'élan et les mammifères caractéristiques de l'écosystème des monts Saïan de l'Altaï.

RéférenceModifier

AnnexesModifier

Article connexeModifier

Lien externeModifier