Réserve naturelle du Zingaro

aire protégée d'Italie

La réserve naturelle du Zingaro est une réserve naturelle de Sicile. Elle est située sur les communes de Castellammare del Golfo et de San Vito Lo Capo, dans la province de Trapani. Sa superficie est de 1 700 ha, elle s'étend sur 7 km de côtes.

Réserve naturelle du Zingaro
Image dans Infobox.
Vue de la réserve et de palmiers Chamaerops humilis.
Géographie
Pays
Région autonome à statut spécial
Ancienne province
Trapani (en)
Libre consortium municipal
Commune
Commune
Coordonnées
Superficie
16 km2
Administration
Nom local
(it) Riserva naturale orientata dello ZingaroVoir et modifier les données sur Wikidata
Type
Réserve régionale (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Catégorie UICN
IV
WDPA
Création
Administration
Dipartimento Regionale Azienda Foreste Demaniali
Site web
Pelouses à Viperines pourpres et vue sur le Golfe de Castellammare.

HistoriqueModifier

La réserve a été créée la la loi régionale du 6 mai 1981, votée à l'unanimité des groupes parlementaires siciliens, à la suite de protestations contre des travaux entamés en 1976.

Faisant suite au succès de l'opposition citoyenne à l'implantation d'une raffinerie Isab dans la baie de Macari (entre Custonaci et San Vito Lo Capo), une grande manifestation rassemble, le 10 mai 1980, environ deux milles personnes, habitants, militants et vacanciers, autour du WWF, Italia Nostra, Legambiente, le Club alpin italien, l'ARCI, les Associations Forestières, ainsi que des membres des partis de gauche et de syndicats. Sur les deux kilomètres de sentier qui séparent San Vito Lo Capo et Scopello, tous s'opposent aux travaux de construction d'une route et de résidences financés et lancés par le gouvernement régional sur cet espace naturel à fort intérêt écologique et esthétique[1].

Après cette manifestation nationalement médiatisée, première de cette ampleur en Sicile sur le sujet de la protection de la nature, l'Assemblée régionale sicilienne lance un débat sur la défense de l'environnement. Zingaro devient la première réserve naturelle créée en Sicile, le président de l'ARS, Michelangelo Russo, espérant dans son discours à l'issue du débat parlementaire, que « cette bande de terre resterait une oasis pour une nouvelle relation entre les Siciliens et la nature »[1].

Dans le cadre du Réseau Natura 2000, depuis le , la réserve naturelle du Zingaro est inscrite dans la liste[2] des sites d'importance communautaire pour la région biogéographique méditerranéenne avec l'appellation « Capo San Vito, Monte Monaco, Zingaro, Faraglioni Scopello, Monte Sparacio »[3] et comporte comme principal habitat des fourrés thermoméditerranéens et prédésertiques [4].

FloreModifier

La réserve abrite 650 espèces végétales, dont certaines endémiques et rares. Elle comprend différents biotopes méditerranéens modifiés par des pratiques agricoles.

40 espèces sont endémiques aux régions calcaires de Sicile parmi lesquelles :

Le site compte 25 espèces d'orchidées.

FauneModifier

La réserve compte 39 espèces d’oiseaux nicheurs, dont l’Aigle de Bonelli (1 couple) ou le Faucon pèlerin.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier