Ouvrir le menu principal
Ne doit pas être confondu avec Réseau de bus.
Architecture réseau en bus

En informatique, un réseau en bus est une architecture de communication où la connexion des clients est assurée par un bus partagé par tous les utilisateurs au moyen d'arrêt de bus d'où le nom "réseau en bus"[1].

Les réseaux en bus permettent de relier simplement de multiples clients, mais posent des problèmes de collision quand deux clients veulent transmettre des données au même moment sur le bus. Les systèmes qui utilisent une topologie en bus ont normalement un arbitre ou un système de départage qui gère l'accès en émission sur le bus.

Sommaire

TopologieModifier

Article détaillé : Topologie de réseau.

Les réseaux en bus peuvent être connectés selon différentes topologies qui présentent chacune leurs avantages et leurs inconvénients[2]. La topologie en bus est un cas particulier de topologie.

Avantages et inconvénients des réseaux en busModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2017)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

AvantagesModifier

  • Facile à mettre en œuvre et à étendre.
  • Utilisable pour des réseaux temporaires (installation facile).
  • Présente l'un des coûts de mise en réseau le plus bas.

InconvénientsModifier

  • Longueur du câble et nombre de stations limités.
  • Un câble coupé peut interrompre le réseau.
  • Les coûts de maintenance peuvent être importants à long terme.
  • Les performances se dégradent avec l'ajout de stations.
  • Faible sécurité des données transitant sur le réseau (toutes les stations connectées au bus peuvent lire toutes les données transmises sur le bus).
  • Elle est extrêmement vulnérable étant donné que si l'une des connexions est défectueuse, l'ensemble du réseau en est affecté.
  • Il faut utiliser une terminaison pour les extrémités du bus dans le cas de câbles coaxiaux afin d'éviter la réflexion des signaux (adaptateur d'impédance, surnommé « bouchon »).

Notes et référencesModifier

  1. Topologie en bus, sur le site commentcamarche.net de juin 2016, consulté le 4 juillet 2016.
  2. Topologie des réseaux, sur commentcamarche.net de mars 2017, consulté le 22 mars 2017

Articles connexesModifier