Ouvrir le menu principal

Républicains indépendants (Troisième République)

groupe parlementaire à la Chambre des députés (troisième République)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Républicains indépendants.
Ne doit pas être confondu avec Indépendants républicains.

Républicains indépendants
Présentation
Ancien président Jacques Piou
Fondation 1898
Disparition 1949
Positionnement Droite

En 1898, le groupe parlementaire de la droite républicaine, successeur du « groupe de la droite constitutionnelle » fondé par Jacques Piou, prit le nom de « groupe des républicains indépendants » avant de s'intituler groupe de l'Action libérale et de représenter ainsi à la Chambre le premier grand parti de droite créé par les ralliés.

Le groupe parlementaire des républicains indépendants et d'action sociale a été créé à la suite des législatives de 1936 remportées par le Front populaire. Il regroupe des députés de droite opposés à la « dérive droitière » de la Fédération républicaine. Une partie des républicains indépendants avait été membre du groupe républicain et social créé après les élections de 1932 par Georges Pernot, qui s'opposait déjà au penchant droitier de la Fédération républicaine.

Après la Seconde Guerre mondiale, ces républicains indépendants refusent d'adhérer au Parti républicain de la liberté (PRL) créé par d'anciens de la Fédération républicaine (Édouard Frédéric-Dupont, etc.) et d'autres hommes politiques de droite. Cependant, ils rejoignent, tout comme les membres du PRL, le Centre national des indépendants et paysans (CNI), en 1949.