Ouvrir le menu principal

Rémy Grosso

joueur français de rugby à XV
Rémy Grosso
Description de cette image, également commentée ci-après
Rémy Grosso lors de la présentation des joueurs du Castres Olympique, en juillet 2015
Fiche d'identité
Naissance (30 ans)
à Lyon (France)
Taille 1,90 m (6 3)
Poste Ailier
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
2007-2013
2013-2017
2017-
Lyon OU
Castres olympique
ASM Clermont Auvergne
45 (70)[1]
65 (90)[1]
42 (65)[1]
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
2015
2015-
Drapeau : France France sept
Drapeau : France France
12 (60)[2],[3]
5 (10)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.
Dernière mise à jour le 16 juin 2019.

Rémy Grosso, né le à Lyon, est un joueur international français de rugby à XV qui évolue au poste d'ailier. Formé au Rhône sportif, il joue à l'ASM Clermont Auvergne depuis février 2017. Il est international à sept depuis 2015, année où il obtient également sa première sélection avec le XV de France.

BiographieModifier

En , Rémy Grosso fait partie des quatre joueurs appelés en renfort au sein de l'équipe de France de rugby à sept, avec Fulgence Ouedraogo, Marvin O'Connor et Romain Martial[4]. Il participe aux deux premières étapes victorieuses du Seven's Grand Prix Series 2015, à Moscou puis Lyon, mais ne dispute pas la dernière étape à Exeter afin de soigner un début de pubalgie[5].

Le lendemain du premier match de l'équipe de France lors de la coupe du monde 2015 face à l'Italie, il est appelé par le sélectionneur français Philippe Saint-André pour pallier le forfait de Yoann Huget, blessé lors de cette rencontre[6]. Il obtient sa première sélection lors de la troisième rencontre des Français, face au Canada[7], rencontre remportée sur le score de 41 à 18 où il inscrit le cinquième essai de son équipe[8].

En octobre 2016, il s'engage pour trois saisons avec l'ASM Clermont Auvergne à partir de juillet 2017[9]. Il rejoint finalement le club auvergnat dès février 2017 en tant que joker médical de Wesley Fofana[10]. Il remporte le bouclier de Brennus avec le club auvergnat quelques semaines plus tard, même s'il ne participe pas aux phases finales.

A l'orée de la saison 2018-2019, il est intégré à la liste XV de France de 40 joueurs et participe au premier stage de développement du 5 au 12 juillet 2018 au CNR de Marcoussis[11],[12].

CarrièreModifier

En clubModifier

En équipe nationaleModifier

Il est tout d'abord joueur international français de rugby à sept depuis 2015, où il dispute deux tournois, disputant douze matches, inscrivant douze essais et 60 points[2],[3].

Au , Rémy Grosso compte cinq capes internationales en équipe de France[13]. Il a honoré la première de celle-ci le contre l'équipe du Canada[13].

Liste des essais internationaux de Rémy Grosso au 16 juin 2019
Essai Adversaire Lieu Compétition Date Résultat Score
1   Canada Stadium mk, Milton Keynes Coupe du monde 1er octobre 2015 Victoire 18-41
2   Nouvelle-Zélande Eden Park, Auckland Test Match 9 juin 2018 Défaite 52-11

PalmarèsModifier

 
Rémy Grosso ne peut empêcher Maxime Médard de plonger dans l'en-but pour inscrire un essai contre le LOU le 7 janvier 2012.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c « Statistiques de Rémy Grosso en club », sur itsrugby.fr (consulté le 16 juin 2019).
  2. a et b « Stats de l'étape no 1 du Seven's Grand Prix Series 2015 », sur rugbyeurope.eu (consulté le 17 juin 2015).
  3. a et b « Stats de l'étape no 2 du Seven's Grand Prix Series 2015 », sur rugbyeurope.eu (consulté le 17 juin 2015).
  4. Bruno Poussard, « Rugby à 7 - Les quinzistes vont-ils permettre aux Bleus du VII d'aller aux JO ? », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, .
  5. Bruno Poussard, « France 7: Blessé, Rémy Grosso va manquer le tournoi d'Exeter », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, .
  6. « Coupe du monde: Ce sera bien Rémy Grosso qui remplacera Yoann Huget », sur www.lequipe.fr, L'Equipe, .
  7. Bertrand Lagacherie, « Coupe du monde: Rémy Grosso titulaire face au Canada », sur www.lequipe.fr, L'Equipe, .
  8. Richard Escot, « Vainqueurs contre le Canada (41-18), les Bleus de mieux en mieux », sur www.lequipe.fr, L'Equipe, .
  9. « Rémy Grosso rejoindra Clermont en juillet 2017 », sur www.lequipe.fr, L'Equipe, (consulté le 9 février 2017).
  10. Julien Teiller, « Clermont : Rémy Grosso sera à l'entraînement lundi », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le 9 février 2017).
  11. « Liste XV de France et France Développement », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 7 juin 2018)
  12. « Stage développement XV de France », sur www.ffr.fr, FFR, (consulté le 17 septembre 2018)
  13. a b et c « Rémy Grosso », sur espn.co.uk (consulté le 4 octobre 2015).

Lien externeModifier