Ouvrir le menu principal
Rémi Kauffer
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (70 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Rémi Kauffer est un journaliste français spécialiste du renseignement et des services secrets, né le .

BiographieModifier

Rémi Kauffer est un journaliste[1] (Figaro Magazine, Historia, dont il est membre du comité éditorial) spécialiste de l'histoire contemporaine[2],[3]. Il a écrit avec Roger Faligot de nombreux ouvrages sur les services secrets et les renseignements[4],[5],[6].

Il est également enseignant à l'Institut d'études politiques de Paris[7], à l'École de guerre économique et à l'Institut catholique d'études supérieures[2].

PublicationsModifier

  Cette section contient une ou plusieurs listes. Le texte gagnerait à être rédigé sous la forme de paragraphes synthétiques. Les listes peuvent demeurer si elles sont introduites par une partie rédigée et sourcée, de façon à bien resituer les différents items. Par défaut de sourçage d'ensemble, ce sont chacun des items qui devront être sourcés.  (août 2019).

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Marc Berlière et René Lévy (dir.), Le témoin, le sociologue et l'historien : quand des policiers se mettent à table, Nouveau Monde éditions, 2010, p. 308.
  2. a et b « Rémi Kauffer », sur Evene.fr (consulté le 31 mars 2016).
  3. Riglet Marc, « Mirages au royaume arabe », L'Express, (consulté le 30 mars 2016).
  4. Gaïdz Minassian, « Apologie des espions de terrain », Le Monde,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 31 mars 2016).
  5. « Rémi Kauffer : "Histoire mondiale des services secrets" », sur France info (consulté le 30 mars 2016).
  6. François-Guillaume Lorrain, « Rémi Kauffer : des femmes très secrètes », Le Point (consulté le 30 mars 2016).
  7. « Trois questions à Rémi Kauffer »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Historia, (consulté le 30 mars 2016).
  8. L'article, contenu dans un dossier titré « CIA : Les réseaux secrets de la guerre froide », est indisponible sur le site web d’Historia, « pour des raisons techniques », comme l'ensemble du dossier. Son contenu est cependant accessible sur le site web du Comité Valmy.