Région des Savanes (Togo)

régions du Togo

Région des savanes
Région des Savanes (Togo)
Administration
Pays Drapeau du Togo Togo
Chef-lieu Dapaong
Démographie
Population 659 444 hab. (est. 2006)
Densité 77 hab./km2
Géographie
Superficie 8 602 km2

La région des savanes est la région la plus septentrionale du Togo, son chef-lieu est Dapaong.

Situation de la Région des Savanes et ses quatre préfectures.

Cette région est formée d'une végétation de savanes d'une platitude exceptionnelle, curieusement entrecoupée de monts verdoyants riches en damans de rochers ; c'est le domaine par excellence du rônier, de la culture attelée et de l'élevage bovin. L'habitat reste souvent traditionnel sous forme de cases rondes.

La région est riche en trésors historiques et culturels tels que les peintures rupestres de Namoudjoga ou les grottes de Nano.

PopulationModifier

La région est essentiellement peuplée de Moba-Gurma, les plus nombreux, et de Tchokossi.

Les Mobas sont essentiellement des cultivateurs et des chasseurs, on les retrouve surtout dans la région de Dapaong.

Les Anufo, ou « Tchokossi » selon leurs voisins (originaires de la Côte d'Ivoire), se sont installés dans la région de Mango à la faveur des conquêtes. On les retrouve aussi au nord du Ghana et au nord du Bénin. Les Tchokossi sont des Ivoiriens d'origine ; peuple islamisé et christianisé, ils possèdent des lettrés de longue date, leur histoire a été mentionnée depuis l'an 1129 de l'hégire, une fraction importante, accompagnée des ressortissants d'autres ethnies (Morofwe, Djimini, Koulango, Malinké et Abron) de Kong, de Bondoukou et de Bouna, conduite par les princes Nabiéman (Bomo) et Nassoma, était partie de Mango-Toula (pays Anno) se réfugier à Sassané-Mango (enclos des Mango) au nord du Togo.

Subdivisions administrativesModifier

Autres villesModifier

Villes autres que les chefs-lieux :

BibliographieModifier

  • Léo De Haan (trad. du néerlandais par Evelyne Codazzi), La région des savanes au Togo : l'État, les paysans et l'intégration régionale, 1885-1985, Paris, Karthala, , 353 p. (ISBN 2-86537-454-8, lire en ligne)

RéférencesModifier

  1. « Quatre nouvelles préfectures » — La préfecture de Kpendjal-Ouest aura pour chef-lieu Naki-Est et son ressort territorial comprend Naki-Est, Nayéga, Ogaro, Namoudjoga, Papri, Pogno et Tambonga.
  2. « Quatre nouvelles préfectures », — Enfin, la préfecture de l’Oti-Sud aura pour chef-lieu de préfecture Gando. Son ressort territorial comprend les cantons de Gando, Sagbiébou, Mogou, Tchamonga, takpamba, Nali, Koumongou et Kountoiré.