Ouvrir le menu principal

Régiment de Touraine

Régiment de Touraine
Image illustrative de l’article Régiment de Touraine
Drapeau d’Ordonnance du régiment de Touraine

Création 1625
Dissolution 1793
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Touraine est un régiment d'infanterie du royaume de France, créé en 1625 sous le nom de régiment de Plessis-Joigny, devenu sous la Révolution le 33e régiment d'infanterie de ligne.

Création et différentes dénominationsModifier

ÉquipementModifier

DrapeauxModifier

HabillementModifier

HistoriqueModifier

Colonels et mestres de campModifier

  • 29 avril 1625 : Timoléon de Congressans, baron du Plessis-Joigny
  • octobre 1632 : Philippe de La Poeze, baron de Sainte-Offange
  • 19 juillet 1635 : Isaac Frezeau, marquis de La Frezelière, maréchal de camp le 30 novembre 1635, † 29 juin 1639
  • juillet 1639 : Antoine d’Amboise, sieur de Neuilly d’Amboise, maréchal de camp le 30 août 1743, † 2 décembre 1650
  • décembre 1650 : Charles Jules de Neuilly d’Amboise, fils du précédent
  • 1653 : N. Le Sénéchal, comte de Kercado
  • 1er juillet 1654 : (mestre de camp) François Sidrac de Chambellay, maréchal de camp le 17 avril 1652, colonel de Chambellay le 28 juillet 1661, † septembre 1674
  • mai 1667 : N. d’O, marquis de Montaigut
  • 1673 : François Frezeau, marquis de La Frezelière
  • août 1675 : N. Frezeau, chevalier de La Frezelière
  • 23 septembre 1680 : Jean de Bonnac, marquis d’Usson
  • 30 janvier 1691 : Jean Louis Guillemin de Courchamp, comte d’Igny
  • 28 février 1703 : Jean-Baptiste François Desmarets, comte de Maillebois, brigadier le 19 septembre 1708, maréchal de camp le 8 mars 1718, lieutenant général le 22 décembre 1731, maréchal de France le 11 février 1741, † 7 février 1762
  • 15 mars 1718 : Charles François de Montmorency, duc de Luxembourg, brigadier le 20 février 1734, maréchal de camp le 1er mars 1738, lieutenant général le 2 mai 1744, maréchal de France le 24 février 1757, † 18 mai 1764
  • 16 avril 1738 : Charles François Christian de Montmorency-Luxembourg, prince de Tingry
  • 8 juin 1744 : Charles Anne Sigismond de Montmorency-Luxembourg, duc d’Olonne, brigadier le 1er juin 1745, déclaré maréchal de camp en janvier 1749 par brevet du 10 mai 1748
  • 1er février 1749 : Anne François de Montmorency-Luxembourg, duc de Montmorency, brigadier le 22 juillet 1758, † 12 mai 1761
  • 20 juin 1761 : Louis François Joseph, comte de Montmorency-Logny
  • 3 janvier 1770 : Anne Alexandre Marie Sulpice Joseph de Montmorency, marquis de Laval
  • 29 juin 1775 : Claude Anne, marquis de Saint-Simon-Maubleru
  • 13 avril 1780 : Henri François Liamart, vicomte de Poudenx
  • 10 mars 1788 : André Boniface Louis Riquetti, vicomte de Mirabeau
  • 25 juillet 1791 : Jean Louis Rambaud de Maillou
  • 23 mars 1792 : Louis François Hector d’Haudoire d’Aigreville
  • 17 août 1792 : Guillaume Charlot

CompositionModifier

  • mai 1636 : porté à 20 compagnies
  • 10 février 1638 : porté à 30 compagnies
  • 1er mai 1681 : augmenté d’un bataillon de 15 compagnies
  • 15 septembre 1684 : réduit à un bataillon de 15 compagnies ordinaires et d’une (ou deux) compagnie de grenadiers
  • 14 novembre 1691 : 3 compagnies de Touraine sont employées à la formation du régiment de Chartres
  • 26 janvier 1701 : augmenté d’un bataillon de miliciens

Campagnes et bataillesModifier

Régiment de La Frézelière

En 1635, durant la guerre de Trente ans, le régiment est en Italie. Le 18 juillet, le duc de Rohan marche contre le fort des Bains de Bormio défendu par 400 Allemands. L'attaque commença le 19, par le régiment de La Frézelière qui permis au régiment de Montausier d'emporter le poste.

Régiment de Touraine

Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment de Touraine est mis à quatre bataillons par l'incorporation du régiment de Flandre.
L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[2]
Habit, veste et culotte blancs, parements, revers et collet bleus, la poche en long garnie de six boutons, trois sur la manche, cinq au revers et quatre au dessous: boutons blancs, avec le no 18. Chapeau bordé d’argent.

33e régiment d’infanterie de ligne

Le 33e régiment d’infanterie de ligne a fait les campagnes de 1792 et 1793 à l’armée du Rhin ; 1794 à l’armée de la Moselle.

Personnalités ayant servi au « régiment de Touraine »Modifier

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sources et bibliographieModifier

  • Lieutenant général de Vault, Mémoires militaires relatifs à la guerre d'Espagne sous Louis XIV, vol. 1, Imprimerie Royale (Paris), , 910 p. (lire en ligne).
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 6, 7 et 8, Paris 1763, 1764 et 1778

Article connexeModifier

Liens externesModifier