Régiment de Blaisois (1692)

Régiment de Blaisois
Image illustrative de l’article Régiment de Blaisois (1692)
Drapeau d’Ordonnance du régiment de Blaisois

Création 1692
Dissolution 1749
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de Blaisois est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1692.

Création et différentes dénominationsModifier

Colonels et mestres de campModifier

  •  : Henri Louis de La Tour d’Auvergne, comte d’Évreux, né le , brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant général des armées du roi le , †
  •  : Jean Nicolas de Ferrières, marquis de Sauvebœuf, brigadier le , † à Barcelone
  •  : Gabriel Rochon, sieur de La Mothe-La Peyrouse, brigadier le , maréchal de camp le , †
  •  : Charles Prosper Bauyn, marquis de Péreuse, né le , déclaré brigadier en par brevet expédié le , maréchal de camp le , lieutenant général des armées du roi le
  •  : Jacques Gabriel Louis Le Clerc, marquis de Juigné, né en , †


Historique des garnisons, combats et batailles du régimentModifier

  • 1693 : Flandre, Huy, Neerwinden (), Charleroi
  • 1695 : Rhin
  • 1696 - 1697 : Meuse
  • 1701 : Flandre
  • 1702 : Nimègue
  • 1703 : Eckeren
  • 1704 : Espagne et Portugal
  • 1705 : Gibraltar
  • 1706 : Barcelone, Carthagène
  • 1707 : Almanza (), Lérida
  • 1708 : Tortose
  • 1709 : défense de Tortose
  • 1710 : Rhin
  • 1711 - 1712 : Dauphiné
  • 1713 - 1714 : Catalogne, Barcelone ; le colonel est tué devant Barcelone ()
  • 1719 : Pyrénées

En 1733, Stanislas Leczinski avait été élu roi de Pologne. L'Autriche et la Russie s'opposèrent à l'élévation du beau-père de Louis XV, firent réunir une nouvelle diète qui donna la couronne à l'électeur de Saxe, et envoyèrent en Pologne une armée qui eut bientôt forcé Stanislas à se renfermer dans la ville de Dantzig, où il fut aussitôt assiégé. C'est la guerre de Succession de Pologne.
On jeta les hauts cris à la cour de France, et le cardinal de Fleury se vit obligé de faire quelque chose pour calmer l'irritation des partisans de la guerre.

Ainsi en 1734, le régiment de Blaisois participe, avec les régiments de Périgord et de La Marche à la défense de Dantzig. Lors de la reddition de la ville, il est fait prisonnier et envoyé en Russie.

QuartiersModifier

DrapeauxModifier

Dans chaque carré un triangle rouge et un triangle bleu, séparés par une barre jaune brisée.

HabillementModifier

Parements rouges ; boutons et galons argentés.

Notes et référencesModifier

  1. Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris, 1739

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis jusqu’en , Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 4, 5, 7 et 8, Paris 1761, 1762, 1764 et 1778

Liens externesModifier