Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Régiment d'Aunis (homonymie).

Régiment d’Aunis
Image illustrative de l’article Régiment d'Aunis (1762)
Drapeau d’Ordonnance du régiment d’Aunis

Création 1615
Dissolution 1796
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment d’Aunis est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1615.

Création et différentes dénominationsModifier

ÉquipementModifier

DrapeauxModifier

6 drapeaux, dont un blanc Colonel, et 5 d’Ordonnance, « aurores & verts par opposition, & croix blanches »[1].

HabillementModifier

HistoriqueModifier

Colonels et mestres de campModifier

  • 7 juillet 1621 : N. Marion, baron de Castelbayard
  • 1er janvier 1630 : Hector de Sainte-Maure, baron de Montausier
  • 7 août 1635 : Charles de Sainte-Maure, marquis de Montausier
  • 10 octobre 1665 : Emmanuel de Crussol, comte puis duc d’Uzès, brigadier le 13 février 1674, † 1er juillet 1692
  • 24 avril 1687 : Louis, duc de Crussol d’Uzès
  • juillet 1693 : Jean Charles, duc de Crussol d’Uzès
  • 3 décembre 1702 : Antoine Louis de Pardaillan de Gondrin, marquis d’Antin, brigadier le 30 mars 1693, maréchal de camp le 3 janvier 1696, lieutenant général des armées du roi le 23 décembre 1702, † 2 novembre 1736
  • 19 décembre 1703 : Louis de Pardaillan de Gondrin, marquis de Gondrin, puis duc d’Antin, fils du précédent, brigadier le 29 mars 1710, † 5 février 1712
  • 13 février 1712 : Antoine Louis de Pardaillan de Gondrin, marquis d’Antin (2e fois)
  • 26 juillet 1712 : Auguste Nicolas Magon de La Gervaisais, brigadier le 1er février 1719, maréchal de camp le 20 février 1734, lieutenant général des armées du roi le 20 février 1743
  • 10 mars 1734 : Louis de Pardaillan de Gondrin, duc d’Antin, brigadier le 1er août 1734, maréchal de camp le 20 février 1743, † 9 décembre 1743
  • 6 mars 1743 : Louis de Pardaillan, marquis de Gondrin, † 1757
  • 1er décembre 1745 : Charles Henri Philippe, vicomte de Montboissier, brigadier le 27 octobre 1747, † 24 février 1751
  • 27 février 1751 : Jean Armand, marquis de Joyeuse, brigadier le 1er janvier 1748
  • 15 juillet 1755 : Jean Charles de Nettancourt, marquis de Vaubécourt
  • 1er décembre 1762 : Louis Marie de Chapelle, comte de Jumilhac
  • 3 janvier 1770 : Jean-Baptiste, comte du Lau d’Allemans
  • 13 avril 1780 : Antoine Louis, marquis d’Apchon
  • 10 mars 1788 : Hilarion Paul François Bienvenu du Puget, marquis de Barbatanne (**)
  • 21 octobre 1791 : Charles Joseph de Losse de Bayac
  • 11 février 1793 : Jean Théodore Colle

Campagnes et bataillesModifier

Le 31e régiment d’infanterie de ligne a fait les campagnes de 1792 et 1793 à l’armée de l’Ouest ; 1794 à l’armée des Côtes de Cherbourg. Ce régiment donna les plus grandes preuves de valeur à l’affaire de Savenay le 22 décembre 1793.

QuartiersModifier

Mémoire et traditionsModifier

Personnalités ayant servi au régimentModifier

  • Claude Vezu, soldat au régiment d’Aunis, puis sergent, fourrier de grenadiers
  • Victor, prince de Broglie, colonel en second en 1781

Notes et référencesModifier

  1. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris, 1739

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 4, 5, 7 et 8, Paris 1761, 1762, 1764 et 1778

Article connexeModifier

Liens externesModifier