Régiment d'Artois dragons

Régiment d’Artois-dragons
Image illustrative de l’article Régiment d'Artois dragons
Guidon du régiment Colonel-général dragons (autre régiment)

Création 1675
Dissolution 1815
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle dragons

Le régiment d’Artois dragons est un régiment de cavalerie français d'Ancien Régime créé en 1675 sous le nom de régiment de La Bretesche dragons devenu sous la Révolution le 12e régiment de dragons.

Création et différentes dénominationsModifier

  •  : création du régiment de La Bretesche dragons
  •  : renommé régiment de Chevilly dragons
  •  : renommé régiment de Caylus dragons
  •  : renommé régiment de Lautrec dragons
  • 1720 : renommé régiment de Rochepierre dragons
  •  : renommé régiment d’Harcourt dragons
  •  : renommé régiment de Flamarens dragons
  •  : renommé régiment de Coigny dragons
  •  : renommé régiment de Thianges dragons
  •  : renommé régiment d’Artois dragons
  •  : renommé 12e régiment de dragons

ÉquipementModifier

GuidonsModifier

6 guidons de « ſoye rouge, Soleil au milieu brodé en or, & frangez d’or »[1].

HabillementModifier

HistoriqueModifier

Colonels et mestres de campModifier

 
Le colonel lors de la prise de Lew, Guerre de Hollande en 1678.
  •  : Esprit de Joussaume, marquis de La Bretesche, né en 1638, brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant général des armées du roi le , †
  •  : Claude Hatte de Chevilly
  •  : Jean Anne de Tubières de Grimoard, marquis de Caylus, brigadier le , maréchal de camp le , lieutenant général le , †
  •  : N. de Foix, comte de Lautrec
  •  : N. de Foix d’Ambres, chevalier de Lautrec
  • 1720 : N., chevalier de Rochepierre
  •  : Louis Claude, comte d’Harcourt
  •  : François Henri d’Harcourt, comte de Lillebonne
  •  : Anne François d’Harcourt, chevalier puis marquis de Beuvron, maréchal de camp le
  •  : Emmanuel François de Grossoles, chevalier de Flamarens
  •  : Gabriel Augustin de Franquetot, comte de Coigny
  •  : Jean-Pierre de Damas d'Anlezy, marquis de Thianges, maréchal de camp en 1780.
  •  : Jean-François de Pérusse, chevalier d’Escars
  •  : François de Pérusse, comte d’Escars
  •  : Charles Michel Gautier de Launai de Vallerie
  •  : Pierre de La Lande, baron de Hinx
  •  : Louis Henri de Beffroy
  •  : Raymond Gaspard Bonardy de Saint-Sulpice
  •  : Jacques Vivien
  •  : N. de Cerfontaine
  •  : Joseph Samuel Raison
  •  : Jean-Baptiste Fiquet
  •  : Joseph Pagès
  •  : François Girault
  •  : Jean Gabriel Marie Merlhes
  •  : Alexis Bessard-Graugniard
  •  : Joachim Irénée François Bureaux de Pury

Campagnes et bataillesModifier

Le 12e régiment de dragons a fait les campagnes de 1792 à 1794 à l’armée du Nord. Campagnes des ans IV et V à l’armée de Sambre-et-Meuse ; an VI aux armées de l’Ouest et de Mayence ; an VII aux armées de Mayence et d’Italie ; ans VIII et IX à l’armée d’Italie. Faits d’armes : passage de la Lahnn, le  ; combats de Beuren et de Kirchberg, les 2 et .
Il a fait les campagnes des ans XIII et XIV au 2e corps de réserve de cavalerie de la Grande Armée ; 1806 et 1807 au 4e corps, puis à la division de réserve de cavalerie ; de 1808 à 1812 à l’armée d’Espagne ; 1813 à l’armée d’Espagne au 11e corps de la Grande Armée ; 1814 au 6e corps de cavalerie et garnison de Dantzig ; 1815 à la 6e division de réserve de cavalerie.

Après son licenciement le , son dépôt a servi de fond à la formation du 10e régiment de dragons, dit de la Seine.

QuartiersModifier

Mémoire et traditionsModifier

Personnalités ayant servi au régimentModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Cinquième abrégé de la carte du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis , jusqu’en , Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronologie historique-militaire, par M. Pinard, tomes 4 et 7, Paris 1761 et 1764

Article connexeModifier

Liens externesModifier