Réformateurs démocrates sociaux

Groupe des Réformateurs démocrates sociaux (RDS)
Image illustrative de l’article Réformateurs démocrates sociaux
Chambre Assemblée nationale
Fondation
Disparition
Partis membres Parti républicain, radical et radical-socialiste
Centre démocrate
Centre républicain
Mouvement démocrate-socialiste de France
Parti de la démocratie socialiste
Parti libéral européen
Mouvement national progrès et libertés
Positionnement Centre gauche à centre droit
Idéologie Centrisme
Démocratie sociale

Le groupe des réformateurs démocrates sociaux (RDS) est un groupe de députés siégeant à l'Assemblée nationale française de à . Il était composé des députés membres des partis du Mouvement réformateur, c'est-à-dire :

Il est présidé par Michel Durafour[1].

Composition modifier

Nom Parti Circonscription
Pierre Abelin CD Vienne
Roland Boudet CD Orne
Loïc Bouvard CD Morbihan
Jean Briane CD Aveyron
Albert Brochard Mod. Deux-Sèvres
Jean-Marie Caro CD Bas-Rhin
Jean-Marie Daillet CD Manche
Georges Donnez MDSF Nord
Jacques Douzans Mod. Haute-Garonne
Raymond Dronne CD Sarthe
Frédéric Dugoujon CD Rhône
Michel Durafour CR Loire
Anne-Marie Fritsch Rad. Moselle
Étienne Gagnaire MDSF Rhône
Henri Ginoux CNIP Hauts-de-Seine
Justin Hausherr CD Haut-Rhin
Paul Ihuel CD Morbihan
Jean Kiffer CNIP Moselle
Jean Lecanuet CD Seine-Maritime
Max Lejeune MDSF Somme
André Martin MDSF Seine-Maritime
Jacques Médecin CR Alpes-Maritimes
Georges Mesmin CD Paris
Rémy Montagne CD Eure
Pierre de Montesquiou CR Gers
Émile Muller MDSF Haut-Rhin
Gabriel Peronnet Rad. Allier
Rock Pidjot UC Nouvelle-Calédonie
André Rossi CR Aisne
Francis Sanford E'a Api Polynésie française
Édouard Schloesing Rad. Haute-Garonne
Jean-Jacques Servan-Schreiber Rad. Meurthe-et-Moselle
Paul Stehlin CD Paris
Adrien Zeller Mod. Bas-Rhin

Fusions modifier

Courant , ce groupe fusionne avec le groupe Union centriste (UC), composé des députés du Centre démocratie et progrès (CDP) pour former le groupe des réformateurs, des centristes et des démocrates sociaux (RCDS).

En 1978, le RCDS fusionne avec le groupe des Républicains indépendants (RI), pour former le groupe Union pour la démocratie française (UDF).

Voir aussi modifier

Notes et références modifier

  1. « M. Michel Durafour affirme l'autonomie des députés réformateurs », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).