Référendum soviétique de 1991

Le référendum soviétique de 1991 est un référendum organisé le en Union soviétique afin de permettre à la population de se prononcer sur la préservation de l'Union soviétique sous la forme d'une fédération nommée l'Union des républiques souveraines soviétiques.

Référendum soviétique de 1991
Corps électoral et résultats
Inscrits 185 647 355
Votants 148 574 606
80,03 %
Votes blancs et nuls 2 757 817
Révision constitutionnelle
Pour
77,85 %
Contre
22,15 %

Il s'agit de l'unique référendum ayant eu lieu en Union soviétique[1],[2]. Il voit la proposition approuvée à une large majorité des suffrages exprimés.

QuestionModifier

 
Bulletin de vote utilisé

La question posée est :

« Pensez-vous qu'il est essentiel de préserver l'URSS sous forme d'une fédération renouvelée de républiques souveraines et égales où les droits et les libertés de chacun, quelle que soit la nationalité, seront pleinement garanties ? »

RésultatModifier

Résultats[3],[4]
Choix Votes %
Pour 113 512 812 77,85
Contre 32 303 977 22,15
Votes valides 145 816 789 98,14
Votes blancs ou invalides 2 757 817 1,86
Total 148 574 606 100
Abstentions 37 072 749 19,97
Inscrits/participation 185 647 355 80,03
Pour
113 512 812
(77,85 %)
Contre
32 303 977
(22,15 %)
Majorité absolue

AnalyseModifier

Le référendum est largement approuvé avec une participation de 80,03 % pour 77,85 % de votes positifs. Le oui l’emporte ainsi dans l'ensemble des neuf républiques socialistes soviétiques participantes. Le vote fait cependant l'objet d'un boycott par les autorités politiques de l'Arménie, de la Géorgie, de l'Estonie, de la Lettonie, de la Lituanie et de la Moldavie[4].

Notes et référencesModifier