Référendum de 2020 sur le statut de Porto Rico

Référendum de 2020 sur le statut de Porto Rico
Corps électoral et résultats
Inscrits 2 355 894
Votants 1 229 125
52,17 %
Votes blancs et nuls 38 726
Admission dans l'union
Pour
52,34 %
Contre
47,66 %

Un référendum non contraignant sur le statut de Porto Rico a lieu le afin de déterminer si l'archipel veut devenir un État américain ou continuer d'être un État libre associé des États-Unis. Porto Rico est un territoire des États-Unis depuis la guerre hispano-américaine de 1898.

Le référendum se tient le même jour que les élections du gouverneur et de l'Assemblée législative du territoire. L'admission d'un nouvel État dépendant entièrement d'un vote favorable du Congrès, le référendum en lui même n'est que consultatif.

L'accession au statut d'État est approuvée par un peu plus de 52 % des votants, pour une participation également légèrement supérieure à 52 %.

ContenuModifier

La population est amenée à approuver ou rejeter l'accès au statut d'État américain. C'est la première fois que cette question est posée directement sans autre option, les précédents référendums ayant toujours proposés plusieurs autres options dont le statu quo, la libre association ou l'indépendance. Quel que soit le résultat, le référendum demeure non contraignant[1].

ContexteModifier

 
Bulletin de vote utilisé en 2020

Porto Rico fut cédé par l'Espagne aux États-Unis lors du Traité de Paris après la guerre hispano-américaine. Depuis l'île de Porto Rico est un territoire des États-Unis. Du fait de ce statut, ce n'est ni un État des États-Unis, ni un État souverain. Bien que les Portoricains aient la citoyenneté américaine depuis le Jones–Shafroth Act (en) de 1917, comme Porto Rico n'est pas un État, ils ne peuvent pas voter lors de l'élection du président des États-Unis, qui est leur chef du gouvernement et ils n'ont pas de représentants au Congrès des États-Unis, bien que ce dernier exerce le pouvoir législatif sur l'île, qui est plus peuplée que 23 des États formant les États-Unis. De plus, la politique étrangère est du ressort des États-Unis.

Le , le gouverneur de Porto Rico Ricardo Rosselló signe la loi no 7 pour la « décolonisation immédiate de Porto Rico » qui prévoit un référendum d'autodétermination le (cependant non contraignant). Les électeurs devront choisir entre l'option de devenir un État américain ou bien le statut de libre association/indépendance. En cas de victoire de la deuxième option, un second référendum sera organisé le suivant pour choisir entre la libre association et l'indépendance[2]. L'opposition boycotte le scrutin[3].

Un nouveau référendum non contraignant a lieu en juin 2017 dans un contexte politique compliqué, Porto Rico étant toujours lourdement endetté et subissant une politique d'austérité. L'opposition, qui souhaite soit l'indépendance, soit le maintien du statut actuel, boycotte le scrutin, reprochant un vote biaisé et ne pouvant que porter en tête l'option visant à faire de Porto Rico un État américain. De plus, ce référendum est purement consultatif, donc le président Donald Trump n'est pas obligé d'en tenir compte, sans compter que le boycott rend les résultats peu représentatifs. Enfin, le coût de ce référendum est par ailleurs critiqué[3]. Le statut d'État américain remporte une écrasante majorité des suffrages avec 97 % des votants ayant choisi cette option. La participation est néanmoins très faible du fait du boycott du scrutin - moins de 23 % des inscrits ayant voté -, et l'étatisation n'aboutit pas[4].

Résultats des référendums précédentsModifier

Référendums sur le statut politique de Porto Rico
Choix 1967 1993 1998 2012 2017
Statu quo 60,50 48,89 0,06 - 1,35
Étatisation 38,90 46,63 46,68 61,16 97,13
Indépendance 0,60 4,48 2,55 5,49 1,52
Libre association - - 0,29 33,34
Aucune de ces options - - 50,42 - -
Participation 63,90 73,54 71,11 78,19 23,23

RésultatModifier

Résultats[5],[6],[7]
Choix Votes %
Pour 623 053 52,34
Contre 567 346 47,66
Votes valides 1 190 399 96,85
Votes blancs et invalides 38 726 3,15
Total 1 229 125 100
Abstention 1 126 769 47,83
Inscrits/Participation 2 355 894 52,17

Porto Rico doit-il être immédiatement admis dans l'Union en tant qu’État ?

Oui
623 053
(52,34 %)
Non
567 346
(47,66 %)
Majorité absolue

ConséquencesModifier

 
Résultats par municipalité

Le référendum remporte une majorité absolue de suffrages en faveur de l'accession au statut d'État, soutenue par un taux de participation d'un peu plus d'un électeur sur deux.

Le référendum n'est cependant qu'uniquement consultatif, le Congrès des États-Unis détenant seul le pouvoir de faire du territoire un État à part entière, par un vote à la majorité simple.

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Puerto Rico to Hold U.S. Statehood Referendum After Struggling to Obtain Pandemic and Natural Disaster Relief », sur Time (consulté le 17 mai 2020).
  2. (es) Frances Rosario, « Ricardo Rosselló oficializa el próximo plebiscito de status », elnuevodia.com,‎ (lire en ligne).
  3. a et b Nelson Del Castillo avec Élodie Cuzin, « Les Portoricains se prononcent sur leurs relations complexes avec Washington »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), tv5monde.com, 11 juin 2017.
  4. « Porto Rico choisit le rattachement aux Etats-Unis dans un référendum largement boycotté », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le 17 mai 2020).
  5. (de) « Puerto Rico, 3. November 2020 : Sofortige Umwandlung in einen Bundesstaat der USA ».
  6. (en) « Puerto Rico Statehood Referendum (2020) », sur Ballotpedia (consulté le 2 novembre 2020).
  7. « CEE Event », sur elecciones2020.ceepur.org (consulté le 5 novembre 2020).