Référendum de 2017 sur l'autonomie de la Vénétie

Référendum sur l'autonomie de la Vénétie
Autonomie de la Vénétie
Type d’élection référendum
(« oui »/« non »)
Corps électoral et résultats
Population 4 901 584 hab.
Participation
57,2 %
Carte
« Vuoi che alla Regione del Veneto siano attribuite ulteriori forme e condizioni particolari di autonomia? »
Oui
98,1 %
Non
1,9 %

Le référendum de 2017 sur l'autonomie de la Vénétie a lieu le dans la région de Vénétie, en Italie.

Le référendum n'est pas contraignant, mais pourrait servir de base à de futures négociations entre le gouvernement italien et la Vénétie, car le gouvernement régional fera une demande au gouvernement central sur le transfert de davantage de compétences si le « oui » gagne[1]. Selon Mario Bertolissi, professeur de droit et conseiller le gouvernement régional, le référendum aura « pouvoir constituant »[2]. Certains opposants ainsi que les autorités italiennes le considèrent sans valeur.

HistoriqueModifier

La date du référendum est annoncée par le président de la Vénétie, Luca Zaia, en [3],[4], après des décennies de débats et d'efforts de la part des partisans de l'indépendance de la Vénétie, qui accède à une certaine popularité dans les années 1980-1990. En 1992 et en 2000, la Cour constitutionnelle avait rejeté les propositions de référendums similaires présentées par le Conseil régional de la Vénétie[5],[6].

En 2014, Plebiscito.de l'ue, une organisation minoritaire au sein des partisans de l'indépendance, avait déjà organisé un référendum sur l'indépendance de la région, sur le net. Par la suite, la région a essayé d'organiser son propre vote, en votant une loi régionale sur l'organisation d'un référendum. Cependant, en , la Cour constitutionnelle a jugé le référendum sur l'indépendance contraire à la Constitution, mais a autorisé l'une des cinq questions proposée aux électeurs[7],[8].

La Lombardie, qui est la région italienne la plus peuplée et voisine de la Vénétie à l'est, tiendra un référendum semblable le [9]. Luca Zaia et Roberto Maroni (président de la Lombardie) sont tous les deux membres de la Ligue du Nord, un parti politique prônant l'autonomie de la Padanie.

RésultatsModifier

Résultats du référendum sur l'autonomie de la Vénétie[10]
Résultats Voix Pourcentage des :
Suffrages Votants Électeurs
Oui 2 273 985 98,1 % 97,6 % 56,6 %
Non 43 938 1,9 % 1,9 % 1,1 %
Blancs 5 163 0,2 % 0,1 %
Nuls 5 865 0,3 % 0,1 %
Contestés 9 0,0 % 0,0 %
Participation 2 328 947 57,9 %
Inscrits 4 019 628 100,00 %

Réactions politiquesModifier

RéférencesModifier

Article connexeModifier