Référendum de 2013 à Sainte-Hélène

Un référendum consultatif a lieu à Sainte-Hélène le . La proposition de mise en place d'un Chef de l'exécutif nommé par l'assemblée parlementaire de l'île est rejetée par une large majorité des votants au cours d'un scrutin marqué par une très forte abstention, moins d'un dixième des inscrits ayant voté.

ContenuModifier

Le référendum porte sur des amendements de la constitution de l'île visant à créer le poste de Chef du gouvernement de Saint-Hélène. Au moment de ce vote, un gouverneur nommé par la reine du Royaume-Uni est chargé de ces fonctions, tandis que les quinze membres du conseil législatif nomment ceux du conseil exécutif. La proposition d'amendement introduit un Chef de l'exécutif nommé par la législature et qui nommerait quatre membres au conseil, qu'il présiderait. Le référendum n'est légalement pas contraignant.[1].

RésultatModifier

Les bureaux de vote sont ouverts de midi à 18 heures. Les résultats définitifs sont connus le lendemain .

Choix Votes %
Pour 42 20
Contre 168 80
Votes blancs et invalides 0
Total 210 100
Inscrits/Participation 1 277 9,62
Source: Démocratie Directe [1] (de)

Notes et référencesModifier