Référendum constitutionnel kirghize de 2021

Référendum constitutionnel kirghize de 2021
Réforme constitutionnelle
Pour
0 %
Contre
0 %

Le référendum constitutionnel kirghize de 2020 a lieu en afin de permettre à la population du Kirghizistan de se prononcer sur un passage à un régime présidentiel.

ContexteModifier

 
Sadyr Japarov

Le référendum intervient à l'issue des manifestations kirghizes de 2020 qui ont vu l'annulation des législatives d'octobre 2020 et la démission du président Sooronbay Jeenbekov.

Sadyr Japarov assure l'intérim à la présidence. Fin 2020, il propose une série d'amendement constitutionnel visant à renforcer les pouvoirs du président en faisant passer le pays d'un régime parlementaire à un régime présidentiel, ainsi qu'a supprimer la limitation à un seul mandat présidentiel de six ans. Le 14 novembre, il démissionne afin de pouvoir se présenter à l'élection présidentielle de janvier, organisée en même temps que le référendum[1],[2]. La proposition d'amendement provoque des manifestations dans le pays[3]. L'objet du référendum est finalement ramené à la nature du système politique, présidentiel ou parlementaire, tandis que Japarov promet d'en organiser un autre sur ses projets de modifications en cas d'élection à la présidence.

L'option d'un passage à un régime présidentiel l'emporte à une large majorité, validé par le taux de participation, qui franchit de peu le quorum exigé[4],[5]. De son côté, Japarov est élu le jour même président de la République dès le premier tour de la présidentielle[6],[7]. Peu après son élection, celui-ci annonce que la nouvelle constitution sera rédigée dans les deux mois[8], puis soumise au référendum[9]. Le référendum est ainsi prévu au mois vers mars[10]. La date du 11 avril est évoquée, le jour des élections locales[11].

Le 25 janvier 2021, le texte est présenté par la Convention constitutionnelle au Parlement[12]. Le poste de Premier ministre est notamment supprimé[13]. Alors que le nombre de mandats présidentiels est désormais limité à deux quinquennats, une disposition transitoire permet au président sortant, élu pour un mandat unique de six ans, de faire un deuxième mandat de cinq ans mais pas un troisième[14].

RésultatModifier

Référendum constitutionnel kirghize
Choix Votes %
Pour
Contre
Votes valides
Votes blancs et invalides
Total 100
Abstention
Inscrits/Participation

Notes et référencesModifier

  1. (ru) Darya PODOLSKAYA, « Date of referendum on amending the Constitution of Kyrgyzstan announced », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 9 décembre 2020).
  2. (en) « What’s in Kyrgyzstan’s Proposed ‘Khanstitution’? », sur thediplomat.com (consulté le 9 décembre 2020).
  3. « Kirghizistan : manifestation contre des amendements à la Constitution », sur Le Monde.fr, Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le 9 décembre 2020).
  4. (ru) Darya PODOLSKAYA, « Preliminary results: 81.52% of voters support presidential form of government », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 10 janvier 2021).
  5. (ru) Aida DZHUMASHOVA, « Voter turnout for referendum reaches 33.08 % as of 18.00 », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 10 janvier 2021).
  6. (ru) Darya PODOLSKAYA, « No second round ahead: Sadyr Japarov holds lead in election polls », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 10 janvier 2021).
  7. « Kirghizistan – Le populiste Japarov remporte largement l’élection présidentielle », sur Tribune de Genève (consulté le 10 janvier 2021).
  8. (ru) Aida DZHUMASHOVA, « Japarov: Parliamentary elections will be held in May in Kyrgyzstan », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 11 janvier 2021).
  9. (ru) Aida DZHUMASHOVA, « Sadyr Japarov tells about reforms in Kyrgyzstan », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 11 janvier 2021).
  10. (ru) Darya PODOLSKAYA, « CEC calculates cost of parliamentary elections in Kyrgyzstan », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 23 janvier 2021).
  11. (ru) Darya PODOLSKAYA, « CEC to start preparations for parliamentary elections after referendum », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 23 janvier 2021).
  12. (ru) Darya PODOLSKAYA, « New draft Constitution of Kyrgyzstan ready for sending to Parliament », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 26 janvier 2021).
  13. (ru) Gulmira Makanbai kyzy, « Constitution: Chief of Staff of Presidential Executive Office to head Cabinet », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 26 janvier 2021).
  14. (ru) Darya PODOLSKAYA, « New Constitution: Sadyr Japarov to be able to run for the second time », sur 24.kg, www.24.kg, (consulté le 8 février 2021).