Ouvrir le menu principal
Article connexe : Réal brésilien.

Réal
Ancienne unité monétaire
Pièce de 1 000 reais en or à l'effigie de Saint-Vincent frappée sous le règne de Jean III.
Pièce de 1 000 reais en or à l'effigie de Saint-Vincent frappée sous le règne de Jean III.
Pays officiellement
utilisateurs
Flag of Portugal (1830).svg Royaume de Portugal (1433-1911)
Banque centrale Banco de Portugal (1846)
Appellation locale Réal
Chronologie de la monnaie

Le réal portugais (pluriel français réaux, pluriel portugais reais ou réis) est une ancienne monnaie portugaise.

Il a été remplacé en 1911 par l'escudo, lui-même remplacé en 2001 par l'euro.

HistoireModifier

Le réal devient la nouvelle unité de compte portugaise en 1433 sous le règne d'Édouard Ier, remplaçant le dinheiro[1].

Le mot portugais real signifie « royal ».

La dénomination est introduite par Ferdinand Ier vers 1380. Il s'agissait alors d'une pièce d'argent d'une valeur de 120 dinheiros[2]. Sous le règne de Jean Ier (1385-1433), deux sortes de réaux circulent, le real branco en or, d'une valeur de 840 dinheiros, et le real preto en argent valant un dixième du précédent. À partir de 1433, un réal équivaut à une pièce en cuivre.

Au Portugal, après son remplacement par l'escudo en 1911, son nom a été largement utilisé dans l'usage courant, en particulier pour désigner un escudo sous l'expression mil réis (mille réaux) et mille escudos sous l'expression conto de réis signifiant un million de réaux. Cette dernière expression a survécu sous la forme abrégée conto pour désigner 5 euros, somme équivalant à 1000 anciens escudos.

Le réal portugais est à l'origine du nom de diverses monnaies du monde : le réal du Brésil, le rial ou riel de plusieurs pays du Moyen Orient et d'Asie.

Notes et référencesModifier

  1. (pt) Musée de la Banque du Portugal, sur bportugal.pt.
  2. (pt) « Numária nacional », sur moedamania.no.sapo.pt.

Voir aussiModifier