Réacteur à eau légère

type de réacteur nucléaire

Un réacteur à eau légère (REL) ou light water reactor (LWR) est un réacteur nucléaire qui utilise de l'eau, aussi appelée eau légère, comme fluide caloporteur et modérateur. Cela le distingue du réacteur à eau lourde et du réacteur au graphite. Il s'agit de réacteurs à neutrons thermiques.

Les réacteurs à eau légère les plus courants sont les réacteurs à eau pressurisée (REP) et les réacteurs à eau bouillante (REB).

De nombreux autres réacteurs sont refroidis à l'eau légère, notamment les RBMK russes et des réacteurs militaires de production de plutonium. Toutefois, on ne les désigne pas comme des REL car ils sont modérés au graphite, et leur caractéristiques nucléaires sont donc très différentes.

Le combustible nucléaire d'un réacteur à eau légère est l'uranium enrichi jusqu'à environ 3 % ou 4 % d'uranium-235. Bien que l'U-235 soit le combustible principal, les atomes d'uranium-238 contribuent aussi au processus de fission nucléaire en se transformant en plutonium-239. Les réacteurs à eau légère sont généralement rechargés tous les 12 ou 18 mois. À chaque fois, environ un quart de la charge est remplacée.

La Corée du Nord a été équipée de réacteurs REL, comme le réacteur de Yongbyon[1].

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • (fr) Abbey, F. etSchikarski, W. (1988). Aerosol behaviour and light water reactor source terms; Nuclear Safety, 81:293–306