Quintus Fabius Maximus Æmilianus

consul romain

Quintus Fabius Maximus Aemilianus est un homme politique de la Rome antique. Fils du consul Lucius Aemilius Paullus Macedonicus, le vainqueur de Persée et frère de Scipion Émilien

Quintus Fabius Maximus Aemilianus
Fonctions
Gouverneur romain
Sénateur romain
Préteur
Consul
Biographie
Naissance
Décès
Époque
République romaine tardive (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Fabii Maximi (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Papiria (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fratrie
Scipion Émilien
Aemilia (d)
Aemilia (d)
Aemilia (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Parentèle
Quintus Fabius Maximus (d) (père adoptif)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gens
Statut

En 168 av. J.-C., il sert en Macédoine sous son père, c'est lui qui donne la nouvelle de la victoire de Pydna à Rome.

En 149-148 av. J.-C., il est préteur en Sicile.

En 145 av. J.-C., il est consul. Après son consulat il est proconsul en Espagne, il bat Viriatus et les Lusitaniens. Mais cette victoire n'est pas totale et la guerre se poursuit encore pendant dix ans et la chute de Numance, prise par son frère.

En 121 av. J.-C., à l'endroit où se rencontre l'Isère, le Rhône et le massif central (les monts Cemménes), avec moins de 30 000 hommes, il taille en pièces vingt myriades de Celtes : il dressa sur le lieu même un trophée en marbre blanc, et deux temples consacrés, l'un à Arès (Mars), l'autre à Héraclès (Hercule) (Strabon).

Avec son frère il est le protecteur et l'élève de l'historien Polybe.