Ouvrir le menu principal

Quartier des Enfants-Rouges

quartier administratif de Paris, France

Quartier des Enfants-Rouges
Quartier des Enfants-Rouges
Le square du Temple avec, au fond, la mairie du 3e arrondissement.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Ville Paris
Arrondissement municipal 3e
Démographie
Population 8 562 hab. (1999)
Densité 31 478 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 53″ nord, 2° 21′ 47″ est
Superficie 27,2 ha = 0,272 km2
Transport
Métro (M)(8)
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quartier des Enfants-Rouges

Géolocalisation sur la carte : Paris

Voir sur la carte administrative de Paris
City locator 14.svg
Quartier des Enfants-Rouges

Le quartier des Enfants-Rouges est le 10e quartier administratif de Paris situé dans le 3e arrondissement.

HistoireModifier

Le quartier correspond à l'ancien quartier du Temple tel qu'il était délimité de 1702 à 1789 puis à la partie sud de ce quartier qui s'étendait de 1795 à 1859 au nord du boulevard du Temple.

Son territoire comprend :

  • au sud-ouest, une partie de l'ancienne couture du Temple viabilisée à la fin du XVIIe siècle avec ouverture de la rue de Vendôme actuelle rue Béranger.
  • au sud-est, le quartier des Provinces de France créé au début du XVIIe siècle à l'initiative du roi Henri IV.

Ce quartier tient son nom de l'hospice des Enfants-Rouges qui a été fondé par Marguerite de Valois-Angoulême, sœur de François Ier, au XVIe siècle. En 1536, Marguerite de Valois décide de créer un hôpital-orphelinat pour recevoir « des orphelins de père et de mère trouvés à l’hôtel-Dieu de Paris ». Ces enfants sont d'abord appelés « les Enfants de Dieu », mais leurs vêtements d’étoffe rouge, symbole de la charité chrétienne, leur fit donner par le peuple le nom des « Enfants-Rouges[1] ».

Situé sur l’emplacement de la rue du Grand-Chantier (maintenant une partie de la rue des Archives), cette institution ferme ses portes en 1772 et les orphelins sont transférés aux Enfants trouvés de l’île de la Cité. En souvenir de cet hôpital-orphelinat, le marché voisin du Marais du Temple devient à la fin du XVIIIe siècle le marché des Enfants-Rouges[2], ce qui donnera par la suite son nom à ce quartier du 3e arrondissement.

DescriptionModifier

 
Les quartiers administratifs du 3e arrondissement.

Le quartier est délimité :

Notes et référencesModifier