Pyrope
Catégorie IX : silicates[1]
Image illustrative de l’article Pyrope
Pyrope - Chine
Général
Classe de Strunz 9.AD.25
Formule chimique Mg3Al2(SiO4)3
Identification
Masse formulaire 403,13 uma
Couleur rouge foncé, rouge violacé à rouge-noir
Classe cristalline et groupe d'espace cubique-hexaoctaédrique
Système cristallin cubique
Clivage pas de clivage
Cassure inégale ou conchoïdale
Échelle de Mohs 7,5
Trait blanc
Propriétés optiques
Indice de réfraction N=1,742 à 1,780
Pléochroïsme nul
Biréfringence nulle
Propriétés chimiques
Densité 3,65 - 3,84 ; moyenne= 3,74
Fusibilité parfaite
Solubilité ils ne se dissolvent dans les acides qu'après fusion

Unités du SI & CNTP, sauf indication contraire.

Le pyrope est une variété magnésienne et alumineuse de la famille des grenats. Il est rouge sang à rouge violacé ou noir. Les gisements sont magmatiques dans les roches ultrabasiques, il accompagne les gisements de diamant et il est abondant dans les alluvions.

GisementsModifier

  • Allemagne (Zöblitz)
  • Afrique du Sud
  • Australie
  • Sri Lanka
  • République Tchéque

UtilisationModifier

Utilisé pour les divers instruments de coupe, de polissage et de forage mais aussi en pierre fine (facettes, cabochons, polissage au tonneau).

VariétésModifier

Notes et référencesModifier

  1. La classification des minéraux choisie est celle de Strunz, à l'exception des polymorphes de la silice, qui sont classés parmi les silicates.

Sur les autres projets Wikimedia :