Pyramide de Qakarê-Ibi

bâtiment en Afrique

La pyramide de Qakarê Ibi, ayant régné entre deux et quatre ans autour de -2170, est de type à faces lisses et se situe au sud de Saqqarah entre le mastaba de Chepseskaf et la pyramide de Pépi II. Elle fut érigée durant la Première Période intermédiaire et possède la particularité d'être la dernière pyramide à textes. Il ne reste plus aujourd'hui de cette petite pyramide qu'un monticule de terre.

Pyramide d'Ibi
Pyramides d'Égypte et de Nubie
Commanditaire
Type
pyramide à face lisse
Hauteur
~ 20 mètres
Base
~ 31,50 mètres
~ 60 coudées
Coordonnées

La pyramideModifier

Celle-ci fut constituée d'un massif en pierres entourant et soutenant un noyau comblé de matériaux divers. Un couloir incliné de 25 degrés et obturé par une herse de granite permettait d'accéder au caveau. La chambre funéraire, dont le plan très simple est similaire à celui des pyramides des Ve et VIe dynasties, se trouve au centre du noyau. Un imposant sarcophage de granite se situe encore dans cette chambre et est encastré dans trois des quatre parois de celle-ci. Un revêtement en gros blocs de calcaire de Tourah, large de cinq mètres, devait recouvrir ce massif mais il n'en reste rien.

Malgré l'état de délabrement de ses infrastructures, la pyramide a pu livrer d'importants fragments d'un texte funéraire communément appelé texte des pyramides.

Les textes funérairesModifier

Gustave Jéquier, lors de ses fouilles au début du XXe siècle, a pu reconstituer les quatre murs de la chambre funéraire et le plan d'ensemble du texte. Le plan est analogue à celui des pyramides des reines du complexe de Pépi II. Les signes sont gravés en creux et présentent une qualité d'exécution très moyenne.

Références bibliographiquesModifier