Ouvrir le menu principal

Pusy-et-Épenoux

commune française du département de la Haute-Saône
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pusy.

Pusy-et-Épenoux
Pusy-et-Épenoux
L'église de Pusy-et-Épenoux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Haute-Saône
Arrondissement Arrondissement de Vesoul
Canton Vesoul-1
Intercommunalité Communauté d'agglomération de Vesoul
Maire
Mandat
Jean-Paul Kalanquin
2014-2020
Code postal 70000
Code commune 70429
Démographie
Population
municipale
551 hab. (2016 en augmentation de 0,92 % par rapport à 2011)
Densité 55 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 40′ 07″ nord, 6° 09′ 04″ est
Altitude Min. 218 m
Max. 294 m
Superficie 10,07 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte administrative de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Pusy-et-Épenoux

Géolocalisation sur la carte : Haute-Saône

Voir sur la carte topographique de la Haute-Saône
City locator 14.svg
Pusy-et-Épenoux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Pusy-et-Épenoux

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Pusy-et-Épenoux

Pusy-et-Épenoux est une commune française située dans le département de la Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté.

La commune appartient à la communauté d'agglomération de Vesoul.

Sommaire

GéographieModifier

Le territoire communal s'étend sur 10,07 km2, avec une altitude minimale de 218 mètres et une altitude maximale de 294 mètres.

Communes limitrophesModifier

  Bougnon Auxon  
Charmoille N Villeparois
O    Pusy-et-Épenoux    E
S
Pusey Vesoul Coulevon

TransportsModifier

Article détaillé : Transports à Vesoul.

La gare SNCF de Vesoul est la plus proche de Pusy-et-Épenoux. Le terrain aménagé pour les avions le plus proche est l'aérodrome de Vesoul - Frotey.

Les communes de la communauté d'agglomération de Vesoul sont desservies par son réseau de transports en commun VBus+.

UrbanismeModifier

Morphologie urbaineModifier

Pusy-et-Épenoux est situé dans l'aire urbaine de Vesoul, qui totalise en 2008, 59 288 habitants[1].

LogementModifier

Le nombre de logements dans la commune était de 228, en 2009, dont 216 résidences principales soit 94,4 % de l'ensemble des logements, 3 résidences secondaires et logements occasionnels, soit 1,3 % et 10 logements vacants, soit 4,3 %. On dénombre 158 résidences principales qui détiennent 5 pièces ou plus[2].

La commune comptait 221 maisons et 8 appartements en 2009, alors qu'elle possédait 180 maisons et 0 appartement, en 1999[2]

HistoireModifier

La commune de Pusy absorbe en 1807 celle d'Épenoux et devient Pusy-et-Épenoux[3].

Politique et administrationModifier

 
Carte départementale montrant en rouge les communes de la communauté d'agglomération de Vesoul.

Rattachements administratifs et électorauxModifier

La commune fait partie de l'arrondissement de Vesoul du département de Haute-Saône, en région Bourgogne-Franche-Comté. Pour l'élection des députés, elle dépend de la première circonscription de la Haute-Saône.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Vesoul. Celui-ci est scindé en 1973 et la commune intègre le canton de Vesoul-Ouest[3]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune fait désormais partie du canton de Vesoul-1.

IntercommunalitéModifier

La commune fait partie depuis 1969 du District urbain de Vesoul, transformé en 2001 en communauté de communes de l'agglomération de Vesoul, puis en 2012 la communauté d'agglomération de Vesoul, appartenant elle-même au pays de Vesoul et du Val de Saône.

Conseil municipalModifier

Conformément aux dispositions relatives à la population de la commune, le conseil municipal est composé de 15 membres[4].

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
  1983 R. Charles    
mars 1983 2014 Jean-Claude Opec[5]   Professeur d’économie et de gestion.
mars 2014[6] En cours
(au 24 juillet 2016)
Jean-Paul Kalanquin    

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[7]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[8].

En 2016, la commune comptait 551 habitants[Note 1], en augmentation de 0,92 % par rapport à 2011 (Haute-Saône : -1,02 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
420403411517554581549522506
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
480490499464433387368376339
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
334329294239254244244245264
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
223245300395522479519545547
2016 - - - - - - - -
551--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

EnseignementModifier

La commune fait partie d'un regroupement pédagogique intercommunal (RPI) regroupant les enfants de Pusey, Pusy-et-Épenoux et Charmoille. Pour l'année scolaire 2016-2017, ce RPI compte six classes à Pusey, deux classes à Charmoille et une classe à Pusy-et-Épenoux[10].

SantéModifier

L'hôpital le plus proche de Pusy-et-Épenoux est le Centre hospitalier intercommunal de la Haute-Saône (CHI) à Vesoul.

CultesModifier

.

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

  • Château-mairie de Pusy, qui fut la propriété de Jean-Xavier Bureau de Pusy, rapporteur du projet de division de la France en départements (1790) et propriété de la commune depuis 1991[11].
  • Château d'Epenoux, XVIIIe siècle, propriété privée comprenant des dépendances, une petite chapelle et un parc de 5,6 hectares. Il fut propriété de la famille Ruffier d’Epenoux et est utilisé comme chambre dhôtes par ses propriétaires qui l'ont réhabilité[11].
  • Espaces verts : arboretum planté par des élèves de l'école primaire.
  • Terrains de tennis et de mini-foot, salle des fêtes.
  • Église, fontaines, puits.

Personnalités liées à la communeModifier

Jean-Xavier Bureau de Pusy, contributeur actif de la division de la France en 83 départements.

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

RéférencesModifier

  1. « Les grandes aires urbaines comtoises étendent leur emprise sur le territoire régional », sur le site de l'INSEE (consulté le 11 août 2013).
  2. a et b « Chiffres clés - Logement », sur le site de l'INSEE (consulté le 11 août 2013).
  3. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Article L. 2121-2 du code général des collectivités territoriales, sur Légifrance.
  5. « Une médaille d’or pour Jean-Claude Opec », L'Est républicain,‎ (lire en ligne) « Professeur d’économie et de Gestion, il propose ses services à la commune, devient 1er adjoint en 1977 aux côtés du maire R. Charles, apprend la complexité d’une mairie.
    En 1983, R. Charles ne se représente pas, Jean-Claude Opec devient alors maire. Depuis, les Pusypenois lui ont toujours renouvelé leur confiance. »
    .
  6. « Jean-Paul Kalanquin succède à Jean-Claude Opec », L'Est républicain,‎ (lire en ligne).
  7. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  8. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  10. « Nathalie Delain nouvelle enseignante », L'Est républicain, édition de Vesoul - Haute-Saône,‎ (lire en ligne).
  11. a et b « Epenoux, sous pavillon suisse : Découverte du Château d’Epenoux, transformé en chambres d’hôtes par deux Suissesses », L'Est républicain, édition de Haute-Saône,‎ (lire en ligne).