Pustula obtusata

espèce d'oomycètes (pseudo-champignons) de la famille des Albuginaceae

Pustula obtusata est une espèce d'oomycètes phytopathogènes de la famille des Albuginaceae.

Ce pseudo-champignon, parasite obligatoire, est responsable de maladies cryptogamiques, notamment chez les plantes de la famille des Asteraceae (Composées), comme la rouille blanche des composées.

TaxinomieModifier

Une étude récente (2012), considérant une reconstruction phylogénique antérieure et les caractéristiques d'ornementation des oospores a renommé cet organisme spécifique du salsifis (Tragopogon), Pustula obtusata en lieu et place de Pustula tragopogonis (syn. Albugo tragopogonis), tandis que l'organisme spécifique du tournesol est reclassé dans une nouvelle espèce, Pustula helianthicola[2].

SynonymesModifier

Selon Catalogue of Life (30 novembre 2015)[1] :

  • Albugo tragopogonis (Pers.) Gray 1821,
  • Albugo tragopogonis var. cirsii Cif. & Biga 1955,
  • Albugo tragopogonis var. inulae Cif. & Biga 1955,
  • Albugo tragopogonis var. pyrethri Cif. & Biga 1955,
  • Albugo tragopogonis var. tragopogonis (Pers.) Gray 1821,
  • Albugo tragopogonis var. xeranthemi-annui (Savul. & Rayss) Biga 1955,
  • Cystopus cubicus de Bary 1863,
  • Cystopus tragopogonis (Pers.) J. Schröt. 1886,
  • Cystopus tragopogonis f. tragopogonis (Pers.) J. Schröt. 1886,
  • Cystopus tragopogonis f. xeranthemi-annui Savul. & Rayss 1930,
  • Pustula tragopogonis (Pers.) Thines 2005,
  • Uredo tragopogonis DC. 1805,
  • Uredo tragopogonis Pers. 1797,
  • Uredo tragopogonis Schumach. 1803,
  • Ustilago tragopogonis (Pers.) J. Schröt. 1887.

Notes et référencesModifier

  1. a et b Catalogue of Life, consulté le 30 novembre 2015
  2. (en) « A new species of Pustula (Oomycetes, Albuginales) is the causal agent of sunflower white rust », Mycological Progress, vol. 11, no 2,‎ , p. 351-359 (DOI 10.1007/s11557-011-0748-z, résumé).

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :