Purge de Pride

La purge de Pride (anglais : Pride's Purge, pour « purge de Thomas Pride », mais signifiant coïncidemment « purge de la fierté ») est l'événement par lequel le colonel Thomas Pride, de la New Model Army, a retiré de force les membres de la Chambre des communes britannique qui ne soutenaient pas les Grandees, c'est-à-dire les officiers supérieurs de l'Armée, ou le mouvement religieux des Independents. Plusieurs historiens interprètent cet événement comme un coup d'État.

Le colonel Pride refuse de laisser entrer au Long Parlement les membres presbytériens
Gravure, circa 1652

Le retrait des représentants de la Chambre a eu lieu le . C'est ainsi qu'est formé le Parlement croupion.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Lien externeModifier