Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Pudgalavādin (sanskrit ; pāli : puggalavādin), « individualistes », désigne plusieurs courants du bouddhisme ancien non-mahayana; notamment deux des dix-huit écoles anciennes:

  • L'école Sammitīya (pāli : Sammitī ou Sammatiyā)
  • L'école Vātsiputriya (pāli : Vajjiputtakā)[1].

Pour les pudgalavādin, l'individu n'est pas similaire aux traditionnels cinq agrégats (skandha), il existe une individualité distincte (pudgala) qui revêt des formes diverses dans des renaissances successives[2].

Les pudgalavādin s'opposent aux skandhavādin pour lesquels il n'y a pas d'individualité en dehors des cinq agrégats.

Sommaire

École VatsiputriyaModifier

Quatre sous-branches sont attachées au mouvement Vatsiputriya: Dharmottariya, Bhadrayaniya, Sammitiya, Shannagarika[3]. Ce courant a été créé par Vatsiputra. Il a été considéré comme hérétique.

École SammitīyaModifier

Elle était très populaire, en Inde, d'après certains récits, au VIIe siècle[4].

BibliographieModifier

  • Philippe Cornu, Dictionnaire encyclopédique du bouddhisme [détail des éditions]
  • « Les Réponses des Pudgalavadin aux Critiques des Ecoles Bouddhiques » The Journal of the International Association of Buddhist Studies, Volume 10 1987 Number 1, par Thick Thien Chau

RéférencesModifier

  1. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), pages 678 et 679
  2. Jean Filliozat, Les philosophies de l'Inde, PUF, 2012, (ISBN 978-2-13-055751-7), p. 37
  3. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 963
  4. (en) The Princeton dictionary of buddhism par Robert E. Buswell Jr et Donald S. Lopez Jr aux éditions Princeton University Press, (ISBN 0691157863), page 756

Voir aussiModifier