Provost (fonction)

fonctions militaires et religieuses

Le terme provost (avec quelques variantes orthographiques) désigne diverses fonctions professionnelles, militaires et religieuses dans les pays anglophones, en Europe du Nord et en Indonésie.

Fonction académiqueModifier

Le provost est l'administrateur principal de nombreux établissements d'enseignement supérieur aux États-Unis et au Canada, l'équivalent d'un pro-vice-chancellor dans certaines institutions au Royaume-Uni et en Irlande, et l'équivalent d'un deputy vice-chancellor dans la plupart des universités australiennes. Le provost est souvent secondé par un ou plusieurs subordonnés, dénommés assistant provost, associate provost, vice-provost ou deputy provost.

En outre, le chef d'établissement de certains colleges au Royaume-Uni et en Irlande est appelé provost, l'équivalent du master des autres colleges.

Fonction militaireModifier

Dans les pays anglophones et en Indonésie (où ils sont aussi appelés provos voire prov), les provosts sont des policiers militaires, qui assurent les fonctions de police au sein des forces armées (comme les prévôts de la gendarmerie française, mais avec des attributions souvent plus larges).

Provost marshallModifier

Un Provost marshall dirige un groupe de provosts. Il peut aussi superviser les services de sécurité, d'emprisonnement, d'incendie et d'urgence ainsi que les ambulances.

  •   Le Canadian Forces Provost Marshal (« Grand Prévôt des Forces canadiennes ») est le conseiller de branche de la Canadian Forces Military Police Branch (« Police militaire des Forces canadiennes »), ainsi que le commandant du Canadian Forces Military Police Group. Il siège à Ottawa et supervise cinq sections, chacune sous le commandement d'un deputy provost marshal (DPM).
  •   Dans l'armée américaine l'officier de police militaire le plus gradé est le Provost Marshal General (PMG), dans le corps des Marines c'est le Provost marshal. Le poste de PMG a été rétabli en 2003, après avoir été aboli pendant 29 ans. L'officier supérieur de la police militaire au niveau du théâtre d'opérations, du corps, de la division et de la brigade ainsi que de chaque garnison, est également appelé Provost marshal.
  •   Dans les forces armées britanniques, le Provost marshall est le chef d'un des services de la police militaire. Les officiers de rang inférieur sont appelés deputy (ou assistant) provost marshals. Dans de nombreux cas, le Provost marshall est responsable de la discipline. À la fin du XVIIe siècle, chaque régiment avait son propre Provost marshall, sous les ordres du Provost Marshal General.

Provost sergeantModifier

Un Provost sergeant est un sous-officier associé à la police militaire.

Fonction municipaleModifier

  Écosse :

  • dans les quatre villes principales (Édimbourg, Glasgow, Dundee et Aberdeen), le Lord Provost est le chef de l'autorité municipale (comme le lord-maire des autres grandes villes du royaume) ; il est également Lord Lieutenant ;
  • dans les autres municipalités, le provost (que l'on traduit généralement par « prévôt » ou « maire ») est un conseiller élu ayant un rôle cérémoniel (le véritable chef de l'administration municipale est le leader of the council (« chef du conseil »)).

Fonction religieuseModifier

Le nom latin praepositus a été appliqué à l'origine à tout dirigeant ou dignitaire ecclésiastique. Il fut ensuite appliqué plus spécifiquement au subordonné immédiat de l'abbé d'un monastère, ou au supérieur d'une seule cellule, et il fut défini comme tel dans la règle de saint Benoît. Le décanus (« doyen ») était un officiel de rang similaire. Chrodegang de Metz adopta cet usage des Bénédictins quand il instaura l'organisation monastique des collèges de droit canon et notamment celle des chapitres de chanoines. Le titre de praepositus était normalement détenu par l'archidiacre, alors que celui de decanus l'était par l'archiprêtre. Dans beaucoup de collèges, les devoirs temporels des archidiacres ne leur permettaient pas d'accomplir ceux de la praepositura, qui furent transférés au decanus.

Le titre est devenu « prevost » en ancien français, puis provost dans d'autres langues dont l'anglais et « prévôt » en français moderne.

Église anglicaneModifier

  • En Angleterre, le provost était initialement le prêtre principal d'une cathédrale, mais ce titre a rapidement été remplacé par celui de doyen (dean).
    • Néanmoins, quand un évêque se nommait lui-même doyen de sa cathédrale, un provost était désigné pour lui servir d'adjoint.
    • Dans les 14 cathédrales qui étaient également des églises paroissiales[a], surtout les cathédrales créées aux xixe et xxe siècles, le prêtre principal (qui était aussi le prêtre de paroisse) a continué à être connu comme le provost. Ils ont cependant été tous renommés doyens en 2000.
  • Dans l'Église épiscopalienne écossaise, cette tradition se poursuit : le prêtre principal d'une cathédrale est appelé provost, à l'exception de la cathédrale des îles à Cumbrae.
  • L'usage est conservé pour le titre des directeurs de quelques collèges anglais autrefois administrés par l'Église.

Églises protestantesModifier

Après la réforme protestante certains pasteurs ont conservé le titre de provost, mais plus comme un usage honorifique que comme une position précise dans la hiérarchie. Ce titre est devenu provst en danois, provst puis prost en norvégien, probst puis propst en allemand.

Arts martiauxModifier

  • Au XVIe siècle, Provost était le 3e grade de la Corporation of Masters of the Noble Science of Defence (ou London Company of Masters) de Londres, devant Scholar et Free Scholar mais derrière Master. Les provosts avaient le droit de prendre des élèves et de fonder leurs propres écoles de combat.
  • Aux États-Unis le grade de Provost est toujours utilisé par l'Association for Renaissance Martial Arts, qui fonde son système de classement sur celui de la London Company of Masters.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Provost (education) » (voir la liste des auteurs).
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Provost (martial arts) » (voir la liste des auteurs).
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Provost (religion) » (voir la liste des auteurs).
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Provost marshall » (voir la liste des auteurs).
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Provost sergeant » (voir la liste des auteurs).

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. « WW2 Peoples War » [archive du ], sur BBC : « Luckily for me the provost sergeant had to return to England and it was decided that I would take his place because being the battalion interpreter I was taken out of the line two days before to find billets for the officers and men. As provost sergeant I was in charge of the battalion police and I had to learn to ride a motorbike which pleased me. »

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :